L’analyse du match: Clermont – Sochaux!

Comme depuis de (trop) nombreuses semaines maintenant, le FCSM peine a être efficace et satisfaisant. Ce Vendredi soir, les Sochaliens ont en effet subit leur dixième défaite de la saison en championnat lors de cette rencontre les opposants au Clermont Foot 63 (2-0).  Une défaite qui en dit long sur la justesse technique et tactique de l’équipe, qui peine à avancer et qui lutte toujours pour son maintien, avec seulement huit petits points d’avance sur Niort, dix-huitième et premier relégable (barragiste).

L’avant match

Alors que tout n’était déjà pas rose du côté de Sochaux, le club Doubiste a subit cette semaine un nouveau coup dur: Jason Pendant, défenseur latéral gauche formé au club, n’a pas souhaité prolonger son contrat avec le club et s’est engagé avec les NY Red Bulls, en MLS, où le championnat vient de débuter. Malgré tout, Omar Daf choisi d’aligner un onze de départ un peu différent de celui du match nul contre Rodez (1-1). D’abord, le jeune Messin Ndiaye prend la place de Sané à la pointe de l’attaque, et Livolant retrouve sa place au dépend de Lasme. Au milieu, Weissbeck succède à Diop pour apporter du soutien à l’attaque, alors que Daham, sur le banc, laisse place à Melvin Sitti. Chez les Clermontois, en revanche, on observe seulement deux changements dans l’équipe par rapport au dernier match (victoire 2-1 face à Nancy); il s’agit de Florent Ogier, qui retrouve son poste de défenseur central, et Berthomier qui profite de la suspension de Johan Gastien au milieu de terrain. Sans aucune surprise, Adrian Grbic, second au classement des meilleurs buteurs de Domino’s Ligue 2 avec 16 réalisations (avant le match), est également de la partie. Un match qui s’annonce donc compliqué en perspective pour les Lionceaux…

La première mi-temps

M.Varela, arbitre de la rencontre, a donné le coup d’envoi de ce Clermont-Sochaux sous une météo pas très clémente (vent et pluie). Dès la deuxième minute de jeu, Gaëtan Weissbeck a été le premier à tenter sa chance face au gardien de Clermont, Dupé, qui a facilement capté le ballon. En face, il faut attendre la onzième minute pour voir Gonzalez tenter (sans succès) une reprise de volée sur un corner.
Mais alors que le match ne s’emballe pas spécialement, les joueurs de Pascal Gastien vont réveiller le stade en ouvrant le score grâce à Allevinah qui, après avoir tenté sa chance dans la surface de réparation Sochalienne, a vu sa frappe déviée par Lacroix, empêchant Prévôt d’arrêter le ballon (16′). Pour autant, la rencontre ne s’est pas enflammée, et les Lionceaux ont même eu un petit temps fort durant lequel ils se sont procuré quelques occasion, notamment une tête pas cadrée de Teikeu (19′), un tir de loin sans réussite pour Sitti (22′) et une demi-volée de Paye qui a frôlé le cadre (31′).
Les locaux, eux, se sont fait plutôt discret après l’ouverture du score avec seulement un corner obtenu (22′) et une grosse occasion: un tir à peine trop croisé de Berthomier qui a effleuré le poteau droit du but Sochalien (34′). La seule chose d’intéressant que l’on peut rajouter durant cette première période est le contact qu’il y a eu entre Grbic et Livolant à la 38ème minute, qui a laissé les deux joueurs K.O durant quelques instants.
Les Auvergnats, favoris pour cette rencontre, mènent sans surprise sur le papier à la pause. Pourtant, dans le jeu, les locaux ne sont pas si dominateurs et sont même un poil timide offensivement (malgré un réalisme presque sans faille). Les joueurs d’Omar Daf, eux, éprouvent quelques difficultés quand à la vitesse d’exécution et l’efficacité offensive. Mais le match reste assez ennuyeux.

La seconde mi-temps

Rapidement après que le coup-d’envoi de la seconde période ait été donné, les Doubistes font passer une petite frayeur avec un centre de Rocchia pour Ndiaye, qui a manqué de peu de reprendre le ballon de la tête (46′). Les locaux, désireux de ne pas se faire surprendre et d’enfoncer rapidement le clou, tentent d’assommer les Jaune et Bleu. Ainsi, Zedadka va nous gratifier d’un superbe tir hors de la surface, mais le capitaine Sochalien Maxence Prévôt va réaliser à son tour une superbe parade, empêchant son équipe de sombrer (51′)! Quatre minutes plus tard (55′), Allevinah prend sa chance sur un service de N’Simba, mais son tir se dévisse complètement.
Suite à cela, Daf procède à deux changements: Diop remplace Weissbeck et Ndiaye laisse sa place à Sané (55′). Et à peine entré en jeu, Sané se crée une superbe occasion en jouant avec Livolant; après avoir été servi par ce dernier, Sané, dos au but, se retourne intelligemment et tir, mais Dupé repousse le ballon en corner (66′). Alors que Allevinah, le buteur, cède sa place à Gomis (69′), les visiteurs poussent (un peu) en obtenant quelques coup-de-pied arrêtés (72′;75′;80′) et une occasion cadrée -un tir écrasé de loin signé Ourega (81′)-.
Malgré tout, les Rouge et Bleu parviennent à tuer le match à la 83ème minute de jeu: après avoir été servi dans le dos de Lacroix, Grbic est venu battre Prévôt d’un petit ballon piqué. L’attaquant Autrichien signe là sa 17ème réalisation de la saison! Par la suite, Lasme (entré en jeu à la 82ème à la place de Livolant) a été le seul Sochalien a tenter quelque chose avec un timide tir facilement capté par Dupé (86′). Côté Clermontois, Gomis a été le dernier a tirer au but sans pour autant trouver le cadre (87′). Notons que les deux seuls cartons jaune de cette rencontre ont été distribués à Donisa et Thioune en fin de rencontre (88′;90′).

Le match en stats

En jetant un oeil sur le graphique SofaScore, on voit bien que les débats ont été assez équilibré au niveau offensif, et qu’aucune des deux équipes ne s’est vraiment démarqué par des actions réellement dangereuses. Mais une fois de plus, les chiffres sont trompeurs, car les Clermontois l’ont emporté par deux buts à zéro et les Sochaliens n’ont pas réussi à marquer.

Analysons d’abord la possession du ballon. Dans ce domaine, les Auvergnats ont dominé leurs adversaire, même si le pourcentage reste assez équilibré avec 54% contre 46 côté Sochalien. En revanche, le nombre de situation offensive (plus particulièrement les tentatives au but) ont été beaucoup plus nombreuses chez les Franc-Comtois, avec 14 tirs tentés (5 dans la surface et 9 depuis l’extérieur) pour seulement… 3 cadrés! Au final, les joueurs de Pascal Gastien font mieux, puisque sur 6 tirs, ils en ont cadré 3 et inscrit 2 buts. Encore une fois, donc, l’adversaire a fait preuve d’un réalisme incroyable.

Du côté des passes, les Rouge et Bleu en ont réalisé plus que les joueurs de Daf (515 contre 415), avec en plus un taux de réussite à peine plus élevé (83% pour Clermont, 82% pour le FCSM).

Malgré le fait que les Doubistes aient commis plus de fautes que leurs opposants (14-10), les stats des duels sont relativement équilibrés: les deux équipes ont gagné presque autant de duels (48-46) et perdu autant de ballons (126-120). Cependant, les joueurs du FC Sochaux ont tenté plus de dribbles avec en prime un taux de réussite plus important que celui de l’adversaire (81% contre 73%). Des stats équilibrés, en somme, mais qui ne sont pas du tout reflétées par le score final (2-0)…

Les enseignements de ce match

  • L’attaquant de pointe (ici Ndiaye) est un peu esseulé et ne touche donc pas beaucoup de ballon, ce qui a changé lors de l’entrée en jeu de Sané. Donc un manque de cohésion offensive.
  • Il ne faut jamais relâcher sa vigilance: malgré une ou deux petites erreurs d’oubli de Lacroix, deux buts ont été inscrits.
  • L’équipe est un peu plus équilibrée que lors des dernier matchs mais le schéma tactique commence à être à bout de souffle.
  • Le FCSM ne gagne plus non plus contre les grosses équipes du championnat. Et le bas du classement se rapproche…
2

Auteur: BenCraft25

Laissez nous un commentaire, un encouragement ou discutez: