L’analyse du match: Sochaux – Rodez!

C’est sans doute l’un des matchs les plus ennuyeux que l’on ai vu à Bonal. L’opposition entre le FCSM et Rodez, qui s’est soldé par un score nul (1-1), a vu deux équipes beaucoup trop timides et pas assez entreprenantes. Alors qu’une victoire était impérative pour les deux équipes qui espèrent décrocher leur maintien le plus rapidement possible, aucune ne s’est donné réellement l’envie et les moyens de décrocher la victoire, même si les Lionceaux ont eux énormément le pied sur le ballon. Ce qui a donné un match dénué d’intérêt…

L’avant match

Après la performance douteuse des Franc-Comtois la semaine dernière face à Guingamp (1-1), Omar Daf avait à l’esprit de relancer la machine. Pour cela, le coach Doubiste a choisi d’effectuer deux changements dans son onze de départ: au milieu, Daham est préféré à Sitti. En attaque, exit Livolant, place à Lasme. Deux changements à vocation offensive qui montrent l’envie de l’entraîneur de corriger le déséquilibre du dernier match, qui laissait une trop grande place au jeu défensif. Mais en face, l’adversaire n’est pas à négliger. En effet, le Rodez AF, quinzième, est lui aussi en quête de point pour assurer son maintien le plus tôt possible. Laurent Peyrelade a donc emmené avec lui son 5-3-2, dispositif qu’il utilise assez souvent cette saison. Cependant, par rapport à la (petite) défaite contre Lorient lors de la précédente journée (0-1), trois changements sont opérés dans l’équipe de départ. Tout d’abord dans le secteur défensif, avec Straalman qui remplace Dieng en défense centrale et Sanaia qui prend la place de Ouammou côté gauche. Ensuite, au milieu de terrain, Ruffaut est préféré à Tertereau. Mais attention, car l’un des deux attaquants Ruthénois, Ugo Bonnet, est l’un des meilleurs buteur du championnat (8ème avec 9 réalisation, juste derrière Sané et ses 10 buts). Attention donc a bien défendre, ce qui est valable aussi de l’autre côté, Car n’oublions pas que le FCSM compte en ses rang Abdoulaye Sané…

La première mi-temps

La rencontre a commencé dans un stade Bonal pas très fréquenté (5 445 spectateurs), et le jeu a été très long a se mettre en place, d’un côté comme de l’autre. Enfin, après 14 longues minutes, les Ruthénois ont été les premiers a sortir de leur zone de confort pour tenter une offensive avec une frappe lourde signée Douline, renvoyée par Pape Paye avant que le portier Sochalien ne puisse intervenir.
Quatre minutes plus tard (18′), les Franc-Comtois se sont attelé à la tâche sur un tir de Diop contré en corner. Sur ce même corner (19′), Diop a tenté sa chance avant d’être contré, puis le ballon est revenu sur Daham qui a lui aussi tenté le coup, mais sa tentative a été repoussée sur la ligne de but par Henry! L’instant d’après (20′), Ugo Bonnet et Ousseynou Thioune sont tout deux restés à terre pendant cinq bonnes minutes, et sont ensuite revenus sur la pelouse après s’être fait soigner à l’extérieur du tapis vert.
Alors que Daham faisait frissonner le gardien Ruthénois sur un coup-franc presque parfait (28′), les joueurs de Rodez sont repartis à l’assaut du but Sochalien avec deux occasions: la première de Douline, une frappe écrasée qui n’a pas posé beaucoup de soucis à Prévôt (37′) et la seconde du numéro 11 qui a complètement raté sa reprise de l’extérieur de la surface de réparation (38′).
Avant la pause, alors que Boissier a écopé du premier carton jaune de la rencontre côté Aveyronnais (29′), les joueurs d’Omar Daf obtiennent un coup-franc intéressant -qui sera complètement gâché- (41′) et une opportunité de but -là aussi manquée, ça fini dans les tribunes- signée Thioune (44′).
La mi-temps arrive enfin et les deux équipes rentrent bredouille au vestiaire (0-0). Ce qui n’est pas surprenant, vu la qualité de jeu, le manque d’ambition et d’agressivité de la part des deux équipes. Même si Sochaux « domine », personne de prend de risque, et c’est bien dommage. Peut-être y aura t-il une réaction en seconde période.

La seconde mi-temps

Le coup d’envoi de la deuxième mi-temps est donné, et M.Dos Santos met rapidement la main à la poche puisque Bardy (48′) et Diop (50′) sont avertis. Peu de temps après (54), Daham heurte Straalman dans la surface de Rodez, mais aucune faute n’est signalée, le jeu continue. Du moins, jusqu’à ce que les deux joueurs ne se fassent soigner sur le bord de la pelouse avant de revenir (56′).
Enfin, peu de temps après l’heure de jeu (65′), Ouhafsa se créée la plus grosse opportunité de la rencontre avec un tir depuis le côté droit de la surface qui sera repoussé in-extremis en corner par Maxence Prévôt. Cette énorme occasion des joueurs de Laurent Peyrelade aura en fait été un avertissement. En effet, alors que Diop s’essayait de nouveau sur coup-franc (sans succès) face au portier de Rodez (67′), Ouhafsa a ouvert le score de la même manière qu’il avait essayé de le faire quatre minutes plus tôt: après avoir repiqué dans la surface depuis le couloir gauche, le numéro 26 Ruthénois a placé son tir à ras du poteau droit de Prévôt, inscrivant ainsi le premier but de la rencontre (69′)!
Voyant son équipe menée au score mais pas dans le jeu, Omar Daf se dit qu’il est encore possible de revenir au score et fait donc entrer N’Diaye en jeu, à la place d’Ourega. En face, son adversaire fait pareil en faisant sortir Ugo Bonnet au profit de Pape Sané (72′). Les Lionceaux se montrent alors (enfin) de plus en plus offensifs, à l’image de ce rush solitaire de Sané conclut par une enroulée qui a de peu fuie le cadre (75′), ou encore de cette frappe de Lasme pas cadrée (79′). Le coach Ruthénois effectue alors deux changements défensif pour que son équipe tienne le score: Jacob remplace Ruffaut (78′) et Ouammou remplace Sanaia (89′). En revanche, Daf continue d’alimenter le secteur offensif se son équipe: Diop est remplacé par Livolant (76′) et Daham est substitué par Weissbeck (82′).
Les Doubistes poussent, comme le montrent ces occasions de Teikeu de la tête (84′) et la tentative lointaine de Livolant captée par Desmas (90′). Puis soudain, le coup du destin: Lasme est accroché dans la surface de réparation de Rodez, et M.Dos Santos siffle pénalty pour Sochaux (90′). Sans trembler, Livolant transforme le pénalty (90+2′) et offre ainsi un point à son équipe.

Le match en stats

En jetant un coup d’oeil au graphique SofaScore, on pourrait se dire que le FCSM a écrasé Rodez. Pourtant, ce n’est pas le cas. En réalité, les Lionceaux se sont juste contenté de garder le pied sur le ballon pendant une bonne partie de la rencontre sans pour autant être productif ou efficace offensivement.

Avec donc une possession écrasante (64%), les Sochaliens ont dominé leurs adversaires dans quasiment tout les domaines. Avec douze tentatives au but, autant de fois depuis l’intérieur de la surface que depuis l’extérieur (soit le double de Rodez), les Doubistes n’ont trouvé le cadre qu’à quatre reprises! En face, les Ruthénois ont cadré trois fois… Bon, les occasions Sochaliennes sont toutefois resté les lus dangereuses (surtout en fin de match), mais le manque de réalisme fait froid dans les dos.

Au niveau des passes, ce sont encore les locaux qui l’emportent avec 457 passes réalisés (contre 258, soit presque le double!) et 83% de réussite sur ces mêmes passes, alors que les joueurs de Rodez n’ont pas eu le même succès (63% de réussite).

Ce qui est surprenant, c’est que les joueurs de Daf ont perdu plus de ballon que leurs adversaires: 134 ballons perdu par Sochaux contre 128 en face. En revanche, c’est logiquement que les Jaune et Bleu ont remporté plus de duels (53 contre 39) en effectuant moins de tacles et d’interceptions que les hommes de Laurent Peyrelade. Donc en soi, le FCSM a les statistiques d’une équipe qui gagne, et pourtant… le score est nul et on s’est bien ennuyé!

Les enseignements de ce match

  • Garder le ballon pour le faire tourner derrière, ce n’est pas agréable à voir et pas efficace pour marquer des buts.
  • Il y a toujours un problème de vitesse et d’exécution au sein de l’équipe.
  • Les équipes adverse ont souvent un réalisme effrayant (3 tirs cadrés, 1 but).
  • Il faut vraiment régler le problème de l’inefficacité offensive, parce que ça commence à peser sérieusement sur les résultats…
2

Auteur: BenCraft25

Laissez nous un commentaire, un encouragement ou discutez: