L’analyse du match: Valenciennes – Sochaux!

Encore une énorme désillusion pour nos Sochaliens. En déplacement à Valenciennes, la troupe de Daf avait pour objectif de ramener trois points cruciaux pour assurer le maintien. Mais tout ne s’est pas déroulé comme prévu… En effet, alors que les Jaune et Bleu ont rapidement pris l’avantage en inscrivant deux buts en début de première période, les Nordistes sont revenus à deux buts partout avant de décrocher la victoire en fin de match. Résultat? Une victoire pour le VAFC (3-2) et trois points qui s’envolent pour le FCSM…

L’avant match

Malgré un bon match effectué contre Le Mans lors de la dernière journée (1-0), l’effectif Sochalien a été modifié par Omar Daf. Tout d’abord, l’absence de Diedhiou en défense a laissé place à une charnière centrale Lacroix-Teikeu. Pas de changement du côté gauche de la défense, puisque Rocchia est toujours là. En revanche, à droite, M’Bakata remplace Pape Paye. Toujours avec un milieu à trois, les acteurs ne sont pas les mêmes que la dernière fois. Aux côtés de Thioune, ce sont Sitti et Diop qui sont alignés. En attaque, Touré et Lasme épaulent Abdoulaye Sané. En face, Olivier Guégan, l’entraîneur de VA, a opéré de gros changements. En effet, en plus d’avoir changé de tactique en étant passé d’un 3-5-2 la semaine dernière à un 4-4-2, de nombreux joueurs ont été remplacés. Par exemple, Prior retrouve sa place de gardien titulaire. Dos Santos et Abeid apparaissent au sein de la défense, tandis que Hein remplace Cabral au milieu de terrain. Du côté de l’attaque, Moukandjo est laissé de côté pour faire place à Guillaume. De nombreux changements qui laissent planer le suspens sur le résultat final de cette rencontre, donc.

La première mi-temps

Le coup d’envoi a été donné à 20h sonnante au stade du Hainaut. Dès la troisième minute de jeu, les Sochaliens se paient le luxe d’attaquer en premier avec une incursion de Diop dans la surface Valenciennoise. Mais il est vite repris par la défense. Toujours dans la même minute, les Rouge et Blanc répondent de la même manière avec Baptiste Guillaume, qui chute dans la surface Sochalienne après une superbe intervention de Lacroix. Deux minutes plus tard (05′), Sané se fait mal et sort se faire soigner avant de revenir. Les locaux tentent alors la première frappe du match (07′), qui sera dévié en corner (non concluant) par Thioune.

C’est seulement après neuf minutes de jeu que le match va basculer en faveur d’une équipe: Sochaux. Après avoir été servi parfaitement par Sitti, Diop mine le gardien Valenciennois et ouvre la marque! Alors qu’ils viennent tout juste de marquer, les Doubistes doublent la mise dans la foulée avec cette fois un but de Sané qui, après avoir été trouvé dans la profondeur par Diop, est venu ajuster victorieusement Prior (10′)!

Menés au score 2-0 après seulement dix minutes de jeu, les hommes d’Olivier Guégan ne sont pas abattus pour autant; ils attaquent assez régulièrement dans le camp adverse, butant souvent sur un très bon Lacroix. Entre-temps, Dos Santos a écopé d’un carton jaune à la 14ème minute, et Sané et sorti se faire soigner une seconde fois (17′). Mais le plus important à noter, ce sont les grosses occasions de Heine (25′) avec une jolie enroulée captée par Prévôt et le tir de Masson (34′) qui est passé au dessus des buts Sochaliens.

Chez les Franc-Comtois, MBakata a été sanctionné par l’arbitre (42′) alors que Diop et Sané sont passés à deux doigts de tripler la mise: le premier a tenté sa chance de l’extérieur de la surface -Prior a réalisé une superbe parade- (21′). Le deuxième a tenté une reprise (encore repoussée par le gardien) (44′) puis une tête (45′) qui cette fois n’était pas cadrée.

La mi-temps intervient alors. On constate que les Jaune et Bleu ont l’air en très grande forme, puisqu’ils mènent déjà 2-0! De plus les joueurs de Valenciennes ne se sont pas montrés particulièrement dangereux, et les joueurs d’Omar Daf sont passés à plusieurs reprises proches d’inscrire un troisième but. Qu’est ce qui pourrait mal se passer? Rien. Enfin, pour l’instant…

La seconde mi-temps

Les pensionnaires du Hainaut entament la seconde période avec beaucoup d’envie. Ainsi, Prévôt est sollicité deux fois dès les premières minutes: d’abord sur un tir de Chevalier où il réalise une chouette parade (46′), puis lors d’une attaque de Baptiste Guillaume, devant lequel il intervient efficacement (48′). Pour l’instant, Sochaux est toujours devant.

Melvin Sitti, sorti se faire soigner avant de revenir (53′), délivre deux minutes plus tard (55′) un centre à Abdoulaye Sané, qui loupe le cadre. Alors qu’ils viennent de se créer une grosse occasion, Rocchia et ses coéquipiers vont se faire une petite frayeur après la chute de Diliberto dans la surface de réparation après une intervention musclée -mais propre- de Lacroix (58′). L’arbitre ne bronche pas.


L’heure de jeu arrive et les changements avec. Cabral et Chergui remplacent Hein et Masson côté Valenciennois. En face, Touré et substitué par Ourega. Dans le même temps, D’Almeida prend un carton jaune. Toujours devant, les visiteurs se créent deux occasions consécutives avec un coup-franc de Lasme (61′) et un centre fuyant d’Ourega (62′).
Mais la suite est catastrophique…

Weissbeck vient d’entrer en jeu, remplaçant un Sitti boitillant (67′). Puis d’un coup, sorti de nulle part, Diliberto réduit la marque en inscrivant un but de la tête après 68 minutes de jeu! Ce n’est pas tout; exactement comme leurs adversaires en première période, les locaux doublent la mise dans la foulée (70′) avec un tir de Cabral dévié par un joueur de Sochaux! Revenus à deux partout, Cuffaut et ses camarades se transcendent et commencent à mettre une pression monstre aux Sochaliens. Prévôt est contraint d’intervenir sur une enroulée de Cabral (71′) et sur un tir puissant de Chevalier (72′), alors que de l’autre côté, Teikeu s’essaye sans succès (75′). Après 80 minutes d’efforts, le FC Sochaux craque et voit Chergui inscrire un but stratosphérique: après un corner de son équipe, Chergui, hors de la surface, reprend le ballon qui vient heurter la transversale avant de rentrer dans le but Sochalien, laissant Prévôt impuissant face à la situation.

Par la suite, les entrées en jeu de N’Diaye du côté de Sochaux et Siby de l’autre côté ne changerons rien à la donne. Pourtant, les Lionceaux ont poussé dans les dernières minutes à l’image des tentatives (infructueuses) de Weissbeck (87′) et Lasme (90′). D’ailleurs, le match a failli mal terminer avec des tensions en fin de match, notamment lorsque les Valenciennois ne voulaient pas donner le ballon aux Sochaliens lors d’un coup-franc (88′)… Mais tout est revenu à la normale, même si Cabral a été averti (90′).

Le match en stats

Avec la désormais traditionnelle analyse du graphique SofaScore, on constate que le VAFC a dominé l’ensemble de la rencontre. Cependant, les Sochaliens ont eu des périodes offensives assez régulières, et leurs occasions étaient beaucoup plus visibles que celles de leurs adversaires. Notons également que malgré une forte volonté offensive des Lionceaux en fin de match, le score n’a pas bougé.

Passons maintenant aux chiffres. Que ce soit en première ou en deuxième période, les locaux ont gardé le pied sur le ballon, avec 60% de possession sur l’ensemble du match, ce qui veut dire que les Franc-Comtois n’ont pas eu énormément le ballon (40%). Au niveau des occasions, le FCSM a été moins gourmand que son adversaire, puisqu’il n’a tenté sa chance que 10 fois contre 12 en face. De plus, seuls 5 tirs ont été cadrés. Côté Valenciennois, le cadre a été trouvé 7 fois! Notons également que Prévôt a repoussé/arrêté 4 tirs adverse.

A l’image du pourcentage de possession, les joueurs du FC Sochaux ont réalisé moins de passes que ceux de Valenciennes (303 contre 451) mais ont eu également moins de réussite (70% contre 81%)

Pour terminer, on remarque que les Jaune et Bleu ont remporté plus de duels et perdu moins de ballon que l’équipe locale. Idem au niveau des dribbles, où les Sochaliens ont plus tenté mais également plus réussi que leurs adversaires (69% de réussite contre 54% en face).

Les enseignements de ce match

  • Les Sochaliens retombent dans leurs travers: des matchs comme celui-ci, il y en a eu pas mal il n’y a pas si longtemps que ça…
  • Sofiane Diop montre enfin l’étendu de son talent, ce qui peut être profitable par la suite
  • La défense n’est pas catastrophique: sans Lacroix en première période et Prévôt le reste du match, le score aurait pu être beaucoup plus sévère
  • L’équipe a manqué de concentration sur ce match; à avoir pensé les choses acquises, les joueurs se sont fait surprendre
0

Auteur: BenCraft25

Laissez nous un commentaire, un encouragement ou discutez: