L’analyse du match: Sochaux – Le Havre!

Encore un superbe Vendredi soir à Bonal! Après s’être incliné à domicile face à l’AC Ajaccio (0-2) et imposé face à Niort (2-0) à l’extérieur, le FCSM réitère un bon résultat en battant le Havre AC sur le score de 2-0. Avec trois nouveaux points au compteur, les Sochaliens sont montés sur la troisième place avant de redescendre d’un cran après la rencontre entre Guingamp et l’AC Ajaccio (1-1) qui s’est jouée Samedi.

https://twitter.com/FCSM_officiel/status/1192933855696687104

L’avant match

Grosse surprise depuis le début de la saison, l’équipe d’Omar Daf recevait le HAC, l’un des favoris pour la montée, qui est cependant en grande difficulté.

En effet, les joueurs de Paul Le Guen, qui avaient pourtant démarré la saison en fanfare, n’ont plus goûté au succès depuis 7 matchs! Une aubaine pour le FCSM… Ou pas, puisqu’il est fréquent que les équipes en méforme se relancent face à Sochaux. Mais plus les matchs passent et plus les Lionceaux s’aguerrissent. La preuve: l’équipe Franc-Comtoise est la meilleure défense du championnat.

Et bonne nouvelle: coach Daf a décidé d’aligner la fameuse charnière Lacroix-Diedhiou ainsi que Pendant, qui retrouve des couleurs depuis quelques temps. Gros changement cependant en attaque. Toujours privé de Sané, et après avoir testé les options Lasme et Glaentzlin, l’entraîneur a choisi de placer Thomas Touré à la pointe de l’attaque.

La première mi-temps

La soirée a démarré fort pour les locaux. Après avoir vu une première occasion de Kadewere captée par le portier Sochalien (01′), Thomas Touré a ouvert le score en profitant d’une erreur de relance entre un défenseur Havrais et Gorgelin, le gardien du HAC, pendant une offensive Sochalienne (07′)! Une petite minute seulement après avoir inscrit le premier but de la rencontre, Touré a tenté de doubler la mise avec une frappe du droit (08′), mais le dernier rempart Havrais s’est imposé.

Arrivé au quart d’heure de jeu, ce sont les joueurs de Paul Le Guen qui viennent inquiéter la défense Sochalienne avec un festival technique de Kadewere suivi d’un but de Thiaré (15′), qui sera refusé pour une position de hors-jeu. Dix minutes plus tard (25′), alors que Livolant a vu sa tentative repoussée par le gardien du Havre, Thiaré revient à la charge sur le but Sochalien mais perd son duel face à Prévôt en tirant à côté des buts…

Suite à cela, Fontaine et les siens vont commencer à prendre le contrôle du ballon; les incursions offensives se font de plus en plus fréquentes dans la moitié de terrain Sochalienne, obligeant notamment Lacroix à effectuer des interventions plus musclées, ce qui lui vaudra un carton jaune (39′). Mais malgré tout cela, les joueurs du HAC ne parviennent pas à égaliser.

Pourtant, Thiaré a été l’auteur d’une superbe tête sur un centre de Fontaine (44′) et Meras a eu une superbe opportunité de loin (45′)… Mais à chaque fois, Prévôt, le capitaine et portier Sochalien, s’est montré impérial.
L’équipe d’Omar Daf mène alors 1-0 à la mi-temps grâce à une erreur Havraise. Cependant, ces même Havrais ont eu beaucoup plus d’occasion franches… Comment expliquer ceci? Le réalisme! Eh oui, les Sochaliens ont fait preuve de réalisme, chose qui leur a beaucoup fait défaut lors des précédentes saisons. Soulignons aussi une prestation défensive de qualité.

La seconde mi-temps

Dès le retour des vestiaires, les Jaune et Bleu essayent d’enfoncer le clou, comme en atteste cette frappe (très loin du cadre) de Livolant (46′). Cette occasion sonne comme une alarme aux oreilles des visiteurs. Ainsi, Kadewere fait frémir la défense Doubiste avec une tête qui frôle le cadre (46′), juste avant que Diédhiou ne se retrouve au sol quelques instants. Heureusement, plus de peur que de mal pour le défenseur Sochalien. Ce n’est en revanche pas le cas pour le buteur du HAC; sorti se faire soigner après la 56ème minute de jeu puis revenu en jeu, le Zimbabwéen Kadewere va finalement quitter la pelouse déçu et blessé, remplacé par Bazile à l’heure de jeu.

Après les entrées en jeu de Youga du côté du Havre (66′) et de Rocchia côté Sochalien (70′), les joueurs en blanc échouent encore dans leur quête d’égalisation: le tir de Thiaré et repoussé par Prévôt (72′). Bien décidé à faire revenir son équipe au score, Le Guen fait entrer Ben Mohamed à la place de Fontaine (75′). Suite à ce changement, son équipe parvient à se créer trois occasions. D’abord une tentative lointaine de Youga pas cadrée (77′), puis une tête de Thiaré encore détournée par Prévôt (78′) et enfin une tête de Ersoy repoussée sur la ligne de but par Paye (79′)!

Bien conscients du danger qui les guette, les Franc-Comtois repartent à l’attaque et parviennent à doubler le score grâce à un but en deux-temps signé Christopher Rocchia (84′). Même menés 2-0, les visiteurs n’ont pas l’habitude de rester muets dans leur matchs. Ainsi, ils tentent de sauver l’honneur avec un tir de Basque (86′), mais, encore une fois, le capitaine Sochalien s’impose!

Le match en stats

Grâce au graphique SofaScore, on peut voir que malgré leur succès, les Sochaliens ont été mis en grande difficulté par des Havrais qui se sont montrés très dangereux.

On peut constater que malgré la domination du HAC dans le jeu (53% de possession contre 47% pour Sochaux), les pensionnaires de Bonal se sont montrés beaucoup plus réalistes: avec 9 tentatives, dont 5 cadrées, les Lionceaux ont inscrit deux buts!

Beaucoup moins de réussite en revanche pour les joueurs de Paul Le Guen, avec 16 tirs au total et seulement 7 cadrés… De plus, les Havrais ont manqués trois grosses occasions! En revanche, les visiteurs ont souvent réussi à s’infiltrer dans la surface des Jaune et Bleu: ils ont tenté leur chance dix fois dans la surface contre six depuis l’extérieur. Idem pour les Sochaliens avec plus de tentative depuis l’intérieur de la surface.

Au niveau des passes et des duels, on constate que les hommes d’Omar Daf ont été largement menés par leur adversaire du soir. En plus d’avoir réalisé plus de passes que les Doubistes, les Havrais ont été plus précis… et plus efficaces dans les duels. Mais comme dit le proverbe: « l’important, c’est les trois points ».

Les enseignements de ce match

  • Même dominés, les Lionceaux peuvent se montrer dangereux. La clé? Le réalisme.
  • Parfois, même les meilleurs défenses ont du mal. Heureusement, un bon gardien, ça fait le boulot.
  • Le meilleur buteur du championnat n’est pas parvenu à marquer à Bonal!
  • Sans Sané, le FCSM a réussi à inscrire deux buts. Pas mal, on tient la cadence.

Vous pouvez également retrouver les résultats des #FrèresFCSM et des jeunes du club de ce week-end, ici.

3

Auteur: BenCraft25

Laissez nous un commentaire, un encouragement ou discutez: