L’analyse du match: Chambly – Sochaux!

Décidément, Sochaux semble être l’équipe qui relance les mal classés. Ce Vendredi soir, les Lionceaux se déplaçaient au stade Pierre Brisson pour affronter le Chambly FC, qui est dans la tourmente depuis quatre journées avec quatre défaites consécutives. Au terme d’un match soporifique, les Chamblysiens parviennent à se relancer en glanant un point (0-0), laissant un goût amer aux Sochaliens. Cependant, avec ce petit point obtenu, l’équipe de Daf parvient à se maintenir (pour l’instant) à la troisième place du classement.

https://twitter.com/FCSM_officiel/status/1185315161302851585

L’avant match

Sans la sentinelle Kaabouni ni Melvin Sitti, Omar Daf n’a eu d’autre choix que d’aligner Daham aux côtés de Thioune et Weissbeck en milieu offensif. En défense centrale, c’est Lacroix qui fait son retour en tant que titulaire, tandis que Pendant a été préféré à Rocchia sur le côté gauche de la défense. Enfin, la surprise du chef: la titularisation de Diop à la place de Touré à gauche. En face, chez Bruno Luzi, c’est une équipe assez différente que lors de la précédente journée qui a été alignée. En effet, l’entraîneur Chamblysien a préféré aligner un 4-3-3 (comme le FCSM) plutôt que le 3-4-1-2 précédemment choisi. Parmi les nombreux changements effectués au sein du onze de départ, on remarque qu’un ancien de la maison fait son apparition; c’est Joachim Eickmayer. Et là, c’est le choc. Eickmayer est associé au milieu avec… Marvin Martin! Des années après avoir quitté la maison, « MM » retrouve son ancien club et Omar Daf qu’il connaît si bien. Voilà qui rajoute du piment à la soirée.

La première mi-temps

La rencontre a démarrée tranquillement, avec un petit round d’observation durant lequel les joueurs ont pris le temps de reprendre leur marques après la trêve internationale. Il a fallu attendre sept minutes pour voir Gaëtan Weissbeck tenter sa chance côté Sochalien avec une frappe qui a fini loin au-dessus des buts de Pontdemé, le portier de Chambly. Le premier fait de jeu intervient après la neuvième minute de jeu: suite à une contracture à la cuisse, Marvin Martin est contraint de céder sa place à Popelard. Et oui, encore une blessure pour le pauvre Marvin… On aurait apprécié le voir jouer un peu plus longtemps, mais au moins, ça fait un danger en moins pour Sochaux.
Huit minutes après ce premier changement (17′), les Chamblysiens se procurent leur première occasion. Après avoir évité le tacle glissé de Diedhiou, Mamilonne prend sa chance de l’entrée de la surface, mais le ballon passe à quelques centimètres du but de Prévôt. Mais pour voir la première occasion cadrée de la rencontre, il faut avancer à la 32ème minute. A cet instant, Livolant, le numéro 29 Sochalien, décoche une frappe du gauche depuis l’extérieur de la surface. Vigilant, le dernier rempart de l’équipe de Chambly arrête le ballon. Avant la pause (43′), les joueurs de Bruno Luzi auront une autre occasion sur coup-franc avec une tête de Guezoui, bien captée par Prévôt.
Zéro partout à la mi-temps. Avec une telle pauvreté dans le jeu, on se demande si une des deux équipes va un jour ouvrir le score. Des deux côtés, les joueurs ont assez de mal à garder le ballon quand ils passent en mode offensif. C’est pour cette raison que l’on a beaucoup vu les deux onze faire tourner le ballon dans leur camp respectifs.

https://twitter.com/FCSM_officiel/status/1185265885512110080

La seconde mi-temps

Lors de la reprise de la seconde période, les Bleu et Noir se montrent dangereux avec une incursion de Mamilonne qui ne donne rien (47′) ainsi qu’un contrôle de Chergui dans la surface Sochalienne qui n’a pas eu le temps de tirer face à un Prévôt efficace (49′).
Les Doubistes se sont réveillés un peu plus tard (54′) avec une course de Jérémy Livolant qui s’est soldée par un tir dans le petit filet. Puis, désespéré de la pauvreté offensive de ce match, Benjamin Santelli, le numéro 20 Chamblysien, a tenté d’inscrire un but de la main après avoir reçu une passe lobée dans la profondeur… Son geste lui a valu un carton jaune (55′).
Seize minutes plus tard (71′), alors que Touré vient de remplacer Diop côté visiteur, Pendant délivre un centre à Daham qui tente un geste acrobatique dos au but! Malheureusement, le ballon finit au dessus des buts Chamblysiens. C’est alors au tour des locaux de se procurer des occasions: en l’espace d’une minute, Fofana et les siens se sont créés trois occasions. D’abord un ballon flottant boxé par Prévôt, puis une frappe de Santelli déviée de justesse par Diedhiou et enfin une tête de Fofana captée par Prévôt (73′)! La dernière occasion du match sera Sochalienne, avec un passement de jambe enchaîné d’un tir de Touré que Pontdemé s’est chargé de repousser (84′). Malgré les entrées en jeu de Privat (88′) et Rocchia (77′), le score ne bougera pas.

Le match en stats

Comme à notre habitude, rapide coup d’oeil au graphique SofaScore pour constater que le FCSM s’est montré plus dangereux que son adversaire du soir malgré le score nul et vierge

Les statistiques sont un peu démesurées pour cette rencontre. En effet, on constate que les Franc-Comtois ont écrasé les joueurs de Chambly en terme de possession: 62% pour nos Lionceaux contre 38% chez l’adversaire! Cependant, les Bleu et Noir ont plus tenté que Lacroix et les siens: 6 tirs tentés contre 4, mais les deux équipes n’ont cadré que 2 tirs! Alors que les Chamblysiens ont plus tenté de l’extérieur de la surface, les visiteurs se sont essayé à deux reprises dans la surface, tout comme à l’extérieur.

En ce qui concerne les passes, Sochaux en a réalisé 480, soit 181 de plus que son adversaire. D’ailleurs, Chambly a un pourcentage de passes réussies moins élevé que celui du FCSM. Mais au niveau des duels, les deux équipes ont presque fait jeu égal.

Les enseignements de ce match

  • L’absence de Kaabouni s’est faite ressentir: les ballons étaient plus difficiles à récupérer et la transition vers l’avant était compliqué.
  • Assez sollicitée, la défense s’est montré relativement efficace, même si Pendant a été moins performant que Rocchia à son habitude.
  • Les Sochaliens restent sur leur cinquième match sans défaite.
  • Bonne profondeur de banc: les remplaçants ont su emballer un peu la fin de match.

Vous pouvez encore donner votre note à la prestation des sochaliens, ici.

On se retrouve très vite sur La Bande à Bonal, d’ici là, ALLEZ SOCHAUX !

2

Auteur: BenCraft25

Laissez nous un commentaire, un encouragement ou discutez: