L’analyse du match: Rodez – Sochaux !

On prend les mêmes et on recommence! Après son large succès face à Guingamp la semaine dernière (3-1), Sochaux a rempilé avec un succès face à Rodez! Le onze de coach Daf s’est imposé dans un bien triste Stadium de Toulouse (1828 spectateurs) sur le score de deux buts à zéro. Sans prendre de but, les Franc-Comtois se retrouvent en sixième position du classement après neuf journées. Un classement qui en dit long sur le travail, l’enthousiasme et la cohésion de ce groupe soudé.

L’avant match

Avec un stade Paul-Lignon en travaux, le Rodez AF joue ses matchs au Stadium de Toulouse, stade dans lequel évolue le Toulouse Football Club. C’était donc l’occasion pour Sochaux, opposé à Rodez, de retrouver un actuel stade de Ligue 1. Ayant une confiance aveugle en son schéma de jeu, Laurent Peyrelade nous a donc sorti le 5-3-2 qu’il aligne depuis le début de la saison, tout en prenant soin de faire tourner son effectif (c’est le deuxième match de Rodez en l’espace de cinq jours). Chez les Lionceaux, c’est exactement la même équipe que la semaine dernière qui est choisie par Daf. En revanche, sur le banc, Lacroix fait son retour (sans doute trop juste pour reprendre de suite), Privat disparaît comme Weissbeck tandis que Diop et Lasme figurent sur la feuille de match.

La première mi-temps

Les Ruthénois sont les premiers à se montrer dangereux en se procurant la première occasion du match. Mais la frappe d’Ugo Bonnet est captée par Prévôt (11′). Après cette première occasion et au passage le premier carton jaune distribué à Douline (09′), les Jaune et Bleu réagissent avec un petit temps fort à la douzième minute. Mais les rouges reviennent à la charge avec un joli coup-franc de Ruffaut, là encore capté par Maxence Prévôt (15′).

L’instant d’après (16′), Sané manque l’ouverture du score en tirant juste à côté des buts de Desmas. Mais ce n’est que partie remise pour le numéro 27 Sochalien. En effet, alors que Sitti voit sa tentative repoussée par le portier adverse, Sané reste à l’affût et reprend victorieusement le ballon (20′)!

Malgré l’ouverture du score des visiteurs, les joueurs de Rodez poursuivent leurs efforts. Ainsi, on note les occasions de Mathieu Guerbert sur coup-franc (24′) et face à Prévôt (27′) mais aussi la tête d’Ugo Bonnet qui a frôlé le cadre (25′). En face, les Doubistes ne se laissent pas aller et tentent de doubler la mise, comme sur cette tentative lointaine de Sitti qui est passée juste à côté du poteau droit du but de Desmas (26′). D’ailleurs, Sitti va sortir sur blessure peu de temps après (34′). Emmené sur civière, il est remplacé par Daham. Idem pour Dieng côté Ruthénois, qui sera remplacé par Loïc Poujol, un ancien de la maison (40′). A noter que peu de temps avant la pause, Pape Sané a écopé d’un carton jaune (45′) et Kaabouni s’est procuré une très belle occasion de loin mais sans succès (45+3′).

La seconde mi-temps

La seconde période reprend tranquillement et on assiste d’abord à un tir de loin pas cadré de Douline (49′) puis un changement avec l’entrée en jeu de Tertereau à la place de Guerbert (56′), au même instant qu’un coup-franc bien placé de Ruffaut arrêté par Prévôt. Une minute plus tard (57′), c’est au tour de Daf d’effectuer son second changement: Ourega remplace Touré.

Peu de temps après l’heure de jeu (62′), les Lionceaux inscrivent un second but par l’intermédiaire de Daham, qui reprend un corner de Livolant du droit ! Nerveux, les promus tentent de réduire le score avec un tir d’Ugo Bonnet, mais Prévôt est impérial (64′)!

Après 69 minutes de jeu, Sané trouve le poteau sur une frappe du pied droit. Derrière, ça revient très vite avec deux dangereuses occasions pour Bardy et les siens (71′;72′;83′), mais, encore une fois, Prévôt fait la loi dans ses buts. Coup dur pour les coéquipiers d’Ourega, ce dernier, qui était entré en jeu peu de temps auparavant, se blesse et est remplacé par Lasme (86′), qui écopera d’un carton jaune une minute à peine après son début de match (87′).

Dans les derniers instants de la rencontre, Rocchia et Henry se sont provoqués, menant à de musclés échanges verbaux. Kaabouni a alors reçu un carton jaune, tout comme Henry. La tension est alors retombée et la fin du match s’est déroulée sans encombre.

Le match en stats

Jetons d’abord un oeil sur le graphique SofaScore pour voir que Sochaux a été un peu plus dominateur que Rodez, sans pour autant écraser son adversaire qui s’est quand même défendu

Rodez AF – Sochaux Résultats en direct

Avoir la possession ne veut pas dire que l’on s’assure la victoire. Loin de là. D’ailleurs, on voit sur ce match que Rodez a la possession du ballon, puisqu’elle est de 53% pour les Ruthéniens alors qu’elle est de 47% seulement pour Prévôt et les siens ! En revanche, au niveau du nombre de tirs, le FCSM a l’avantage puisque l’on compte 18 tirs tentés contre 11 pour Rodez. Parmi eux, 6 sont cadrés pour Sochaux alors que Rodez n’en compte que 4… Contrairement à d’habitude, les Lionceaux ont tenté beaucoup plus dans la surface qu’en dehors, 12 tentatives depuis l’intérieur de la surface contre 6 à l’extérieur.

Si on regarde au niveau des passes, on constate que les joueurs de Rodez on été beaucoup plus efficaces que les Jaune et Bleu, 417 passes passes effectuées pour Rodez contre 363 pour Sochaux, avec 80% de réussite contre 75% pour Sochaux. Par contre, les Doubistes ont remportés plus de duels alors que les deux équipes font jeu égal sur les dribbles.

Côté individuel, Prévôt a été vraiment impérial: une muraille sur ce match! Côté défensif, malgré les nombreuses incursions Ruthéniennes, il y a toujours quelqu’un pour stopper l’hémorragie, sans parler de Paye et Rocchia qui font un boulot monstre sur les côtés. Au milieu, Kaabouni est toujours aussi important. Sitti a montré un côté beaucoup plus offensif, mais, malheureusement, il s’est blessé assez tôt… Daham, qui l’a remplacé, a fait un match correct en plus du but qu’il a inscrit. Thioune s’est aussi montré en pleine forme, comme Touré et Livolant qui apportent énormément sur les côtés (et même dans l’axe). Pour finir, Sané a manqué quelques occasions mais on sent qu’avec ce quatrième but, il a trouvé le déclic.

Les enseignements de ce match

  • Comme d’habitude, le pressing et l’un des éléments clé de la stratégie de Daf, puisque cela s’avère important pour gagner le match.
  • Malgré les deux buts inscrits, on constate que ça pêche un peu dans la finition.
  • Avoir une bonne défense ne suffit pas: avoir un bon gardien, ça aide! Merci Prévôt!
  • Plus de facilité a se trouver les uns les autres lorsque l’équipe évolue bien en bloc.

Quel plaisir de faire un debrief après une victoire ! N’oubliez de voter pour votre homme du match suite a ce beau succès jaune et bleu.

1

Auteur: BenCraft25

Laissez nous un commentaire, un encouragement ou discutez: