Agoume à l’Inter ? La formation sochalienne peut-elle conserver ses jeunes ?

Le jeune Lucien Agoume, l’une des pépites du centre de formation, milieu offensif prometteur, appelé en équipe de France U16, surclassé en fin de saison en U19, attire les convoitises de l’Inter de Milan. Pour la Bande à Bonal, Alexis de Freitas nous présente le joueur et son profil. Mais derrière l’intérêt de l’Inter pour cette pépite du FCSM, c’est toute la politique de formation qui interroge, à un moment où le club a le plus grand mal à sécuriser ses meilleurs éléments.

QUI ES-TU LUCIEN AGOUME ?

Lucien Agoume est un milieu offensif. Il est né le 9 février 2002 à Yaoundé, Cameroun. Son physique joue en sa faveur dans les catégories de jeunes, puisqu’il mesure 1m85 pour 72 kg ! Son pied fort est le droit.

Agoume est un joueur complet : doté d’une bonne technique (bons contrôles, capable d’éliminer, d’accélérer), il est intéressant par sa vision du jeu, mais il est aussi capable de finir les actions (tirs de loin compris). Sa spécialité reste les passes, où il s’illustre par son nombre de passes clés. Il est également un très bon tireur de coup de pied arrêté (coup franc et penalty notamment). Il peut néanmoins progresser sur son jeu de tête.

SON PARCOURS

Lucien est arrivé à Sochaux en juillet 2014 après avoir notamment connu des expériences dans des clubs proches géographiquement parlant. Ainsi, il est arrivé du Racing Besançon après avoir, presque, joué une saison entière (novembre 2013 à juin 2014). Avant cela, il évoluait depuis début 2013 (février) au SC Clémenceau Besançon.

A Sochaux, pour son jeune âge, il a déjà connu 2 saisons en tant que titulaire dans le championnat national U17.

Agoume qualifie les Sochaliens en 1/2 après son but contre le DFCO

Lors de sa première saison, pour le seul 2002 du groupe, il est le 3ème joueur le plus titularisé, avec 23 titularisation contre 24 pour D’Ambrosio (2 ans de plus) et Ndiaye (1 an de plus). Il termine 5ème meilleur buteur avec 5 réalisations et meilleur passeur avec 8. Cette belle saison individuelle lui permet, comme son équipe, de terminer premier du championnat et de découvrir les playoffs où les Sochaliens seront éliminés en 1/2 par le PSG. Lucien aura été titulaire les 2 matchs de phase finale marquant notamment contre le DFCO en 1/4.

Cette saison, il va même franchir un cap dans cette catégorie puisqu’il devient capitaine (dès la 8e journée). En terme de statistiques, il est le 2e joueur le plus titularisé (24 contre 26 pour Ndiaye). Il inscrit 4 buts pour… 15 passes décisives ! Auteur d’une très belle saison, il découvre logiquement le monde U19 avec 3 titularisations en fin de saison (contre 1 pour Ndiaye par exemple) ce qui en fait au final le joueur le plus utilisé si on réunit les 2 catégories. D’ailleurs, le club le récompense par le prix « Joueur Clairefontaine du mois » de février où son coach Manu Giudicelli en dit le plus grand bien (vidéo ici)

Agoume (situé à côté du capitaine) contre l’Allemagne

Mieux encore l’équipe de France U16 va l’appeler et l’utiliser tout le mois de mai avec 4 matchs de préparation contre des grosses écuries (Portugal, Belgique, Suisse et Allemagne). Pour sa dernière rencontre, il inscrira d’ailleurs un doublé contre l’Allemagne.

UN INTÉRÊT DE L’INTER ?

C’est une « information » que l’on a pu découvrir et qui semble avoir pris de l’ampleur dans la presse Italienne ces derniers jours. Un intermédiaire, la même personne qui s’est occupé du dossier Yann Karamoh, l’a présenté à l’Inter. Les Italiens ont vite apprécié son profil et souhaitent « faire une affaire ». Il se dit que ce serait même pour la future saison, mais évidemment pour intégrer leur équipe de jeunes. Le club Italien souhaite présenter un projet convaincant à Lucien. Aux dernières nouvelles, le club n’aurait pas encore contacté directement Lucien ou le FC Sochaux et souhaite pour ces derniers transmettre une offre uniquement financière, n’ayant pas de joueur à proposer en contrepartie au FCSM.

A en croire la presse Italienne (ici), il y aurait, en outre, une forte concurrence sur ce dossier. Personnellement, je ne suis pas surpris. Dans la situation actuelle du FCSM, nul doute que les espoirs du centre de formation sont étudiés du côté des autres clubs et Lucien semble être actuellement celui au plus gros potentiel. Toujours côté italien (ici), on continue à penser que le transfert devrait avoir lieu.

LE FCSM PEUT-IL GARDER SES JEUNES ?

Que peut faire le FCSM ? Proposer un contrat pro à son jeune de 16 ans qui n’a pas encore disputé une saison en U19 ? Continuer à l’utiliser sans contrat pro au risque de le voir partir ? Ces questions ne se poseront peut-être même pas si, dans un contexte financier difficile pour le FCSM, l’Inter venait à faire une proposition difficile à refuser.

Depuis 2015, on rappellera que le FCSM a perdu 3 éléments importants qui n’ont pas signé professionnel : Chikhaoui signait début 2016 au FC Porto (né à Marseille, arrivé à 13 ans en provenance du Burel FC), Konaté mi juin 2017 au RB Leipzig (né à Paris, arrivé en juillet 2014 en provenance du PFC) et Rosier fin mai 2018 au Vitoria Guimaraes (né à Gonesse, arrivé l’été dernier en provenance du PFC). On notera que ces trois éléments ne sont pas des locaux. La fibre FCSM est donc logiquement moins présente, et pour eux il est plus facile d’accepter les offres externes.

On sent d’ailleurs une volonté du FCSM de sécuriser ses jeunes talents non locaux. Fin août 2017, Lacroix signait un premier contrat professionnel avant de prolonger il y a 2 mois de 2 saisons supplémentaires (né à Villeneuve-Saint-Georges et arrivé en juillet 2015 en provenance du Trélissac FC). Cette saison, il n’a toujours pas connu sa première titularisation en National 3, n’étant entré qu’une seule fois dans ce championnat. Il y a 2 mois également, le FCSM voyait Nsakala signer son premier contrat pro (né à Massy arrivé en juillet 2015 du CS Brétigny). Lui n’a pas encore connu sa première minute en réserve. Enfin, il nous a été confirmé que le prochain joueur à signer serait D’Ambrosio (né à Creil, arrivé de l’USM Senlis en juillet 2014), qui est dans le même cas que Nsakala.

Si ces trois joueurs ont un potentiel certain (en témoigne également leur convocation en EDF ces dernières saisons), il paraît aussi dommage de ne pas chercher à sécuriser les locaux qui ont montré des bonnes choses, comme Kuntz (né à Montbéliard), Moltenis (Belfort)… Enfin, au sein de l’équipe première, bon nombre de joueurs reprochent au club cette solution de facilité qui consiste à donner des contrats pro aussi rapidement, mais sans garantir des joueurs expérimentés pour encadrer les jeunes et rester compétitif.

PRIVILÉGIER LE PHYSIQUE ?

On aurait pu penser que le FCSM se donnerait comme objectif de garder des éléments de la région ou ceux qui ont intégré le centre très tôt. Il n’en est rien ! En témoigne ces trois exemples :

Loichot, né à Montbéliard, arrivé au centre à 5 ans n’a pas été conservé. Ce milieu central, très à l’aise techniquement, auteur pourtant d’une belle saison malgré la concurrence à son poste (M. François, Rosier, Aktas…) a donc vu le club lui signifier qu’il ne comptait pas sur lui, notamment en raison de son profil physique (1m74 pour 70kg). Ce joueur a pourtant déjà trouvé plusieurs clubs intéressés par lui notamment Leicester qui l’a mis à l’essai et qui semble en être satisfait puisqu’il est à nouveau convoqué cet été.

Septier, né à Corbeil-Esonnes certes mais, arrivé en juillet 2013 n’a lui aussi pas été conservé. Pourtant, ce joueur à peine arrivé était déjà appelé avec les U16 de l’EDF et on vantait encore ses qualités fin de saison dernière. Même situation que Maxime pour Yohan qui attirait plusieurs club, mais qui s’est déjà engagé avec le Football Club Fleury 91, en National 2.

Enfin, je citerai aussi Payan, né à Montbéliard, qui vient de clôturer sa 13e saison au club. Un joueur polyvalent qui peut jouer en pointe ou sur les ailes. Comme ses prédécesseurs, il n’a pas un physique important (Loichot mesure 1m74 pour 70 kg ; Septier 1m73 pour 67 kg et Payan 1m70 pour 65 kg). Mais Payan a des qualités dans les appels de balle et une habileté certaine devant le but. Le joueur ne manque pas de propositions également. Sans les blessures, il aurait pu, j’en suis persuadé, signer professionnel. En témoignent ses statistiques : 7 titularisations en National 3, avec 3 buts et 3 passes décisives ; 4 titularisations en Coupe, avec 8 buts.

Pendant ce temps, fin 2017, le FCSM annonçait officiellement un partenariat avec Aubervilliers, conséquence de la volonté du club d’avoir des vues sur la région parisienne, en plus d’avoir développé un réseau dans les pays africains. Pourquoi ? Car le club cherche des profils spécifiques : grand, costaud, rapide, physique, fort / agressif dans les duels… Si c’est devenu « une mode » aujourd’hui, je continue à penser que Sochaux a toujours prôné un beau football : rapide, jeu offensif, technique, passes de qualités, action collective… Certes, il y a des postes où les qualités physiques sont indispensables, mais de là à insister essentiellement sur ces critères, en se séparant de joueurs à potentiel et qui ont prouvé leur amour au club, je ne suis pas convaincu. Dernier exemple en date Mathéo Sanchez (meilleur buteur du groupe U15) lui aussi non conservé, pour les mêmes raisons.

DES ECHANGES DE TRANSFERTS ?

Un autre fait que je trouve étrange tient aux circulations qui s’opèrent entre les départs et les arrivées : Agoume serait en partance pour l’Inter qui nous a prêté… Axel Bakayoko cette saison. Moltenis a des touches en Allemagne à Hoffenheim, club d’ou vient… Patrick Kapp. Konaté est parti à Lepizig, club qui s’est longtemps renseigné sur Rosier. Leipzig, du groupe Red Bull d’où nous avions cette saison les arrivés de… Zigi et Zeidler (Salzbourg). Onguene a quitté Sochaux pour Stuttgart, club d’ou vient… Mart Ristl. Maintenant, Jérôme a même rejoint le groupe Red Bull et Salzbourg. Cela fait beaucoup de coïncidences ? Comment comprendre la construction de ces réseaux ?

15

Auteur: Alexis De Freitas

Spécialiste des jeunes du centre du FCSM (CFA aux U15), auteur à La Bande à Bonal et à Espoirs du Football, consultant Radio de Soyons Sport ⚽

Commentez