Le FC Sochaux-Montbéliard dans Football Manager 2018

Football Manager 2018 est sorti officiellement ce vendredi 10 novembre. Après avoir examiné la représentation du FCSM dans FIFA, regardons ce que donne notre club dans la reine des simulations sportives.

L’équipe-type

Commençons par l’équipe-type. On constate quelques différences avec l’équipe-type réelle. Au poste de latéral, Bergdich n’a toujours pas détrôné Gibaud qui continue à occuper le couloir gauche.

Le faible nombre de match joué ces dernières années et la faiblesse du championnat norvégien se ressentent sur le note d’El-Hadji Ba, qui n’est pas non plus dans l’équipe-type ! Concernant Moussa Sao, sa présence s’explique par le fait que sa blessure n’est pas prise en compte dans le jeu.

Les consignes individuelles

Gibaud  – Arrière latéral défensif
Teïkeu – Défenseur central
Ogier – Défenseur central
Alphonse – Arrière latéral

Tardieu – Milieu défensif
Fuchs / Ristl – Milieu récupérateur
Martin – Meneur de jeu en retrait

Sao – Attaquant intérieur
Méïté – Ailier
Kalulu – Faux neuf

Les consignes d’équipes

Mentalité : normal.
Cette mentalité permet à l’entraîneur de faire le point sur le déroulement du match dans les premières minutes avant de choisir une tactique plus spécialisée en fonction de l’adversaire.

Positionnement : Très fluide
Les joueurs sont encouragés à jouer un football débridé avec un niveau de liberté créative élevée. Tous les joueurs sont censés contribuer à toutes les phases du jeu, les attaquants doivent être capables de défendre et les défenseurs d’attaquer.

Le classement prévisionnel annonce Sochaux 10e. Le champion serait Lorient, le second Nancy. La 3e place se jouant entre Reims et Brest. Les relégués seraient Quevilly-Rouen, Châteauroux et le Paris FC.

Dans Football Manager, nous avons constamment à disposition un rapport sur notre équipe, voici ce qu’il en ressort concernant l’effectif de Sochaux :

Les points forts
• Les joueurs ont dans l’ensemble un bon toucher de balle
• Beaucoup de jeunes prometteurs
• Effectif agressif et déterminé
• Joueurs qui se serrent les coudes et affichent un bon esprit d’équipe

Les points faibles
• Faible budget transfert (200k€)
• Des lacunes en défense centrale
• L’effectif manque de leaders
• L’effectif dans son ensemble a besoin de s’améliorer en puissance et en prise de décision

L’effectif professionnel

Notre effectif est le 3e plus jeune de Ligue 2 (23,87 en moyenne), l’effectif le plus jeune étant celui de Nîmes (22,83).

Le joueur leader est Florian Tardieu, les autres joueurs à haute influence sont Florin Bérenguer, Adolphe Teîkeu, Pierre Gibaud, Moussa Sao et Florian Martin.

Dans Football Manager, les joueurs sont évalués suivant un barème allant de 0 à 200. Au titre informatif, le niveau d’un joueur moyen de Ligue 2 est évalué à 105 alors qu’un joueur moyen de Ligue 1 sera aux alentours de 120.

Le même barème s’applique pour le potentiel, sauf pour les jeunes joueurs. En effet ceux-ci étant encore jeunes, il est difficile de leur attribuer un potentiel précis : il leur est donc attribué une fourchette (d’une largeur de 30) qui est fixé au lancement d’une partie.

Les meilleurs joueurs de Sochaux sont Moussa Sao (120) et Aldo Kalulu (120). Les joueurs avec les meilleurs potentiels sont Jeando Fuchs, Jean Ruiz et Aldo Kalulu, suivis par Aksel Aktas, Axel Bakayoko et Yakou Méïté. Fuchs est tout simplement le joueur avec le plus fort potentiel de Ligue 2 d’après le jeu !

On remarque de belles progressions notamment pour Axel Bakayoko (+20), Jean Ruiz (+17), Aksel Aktas (+14) et Aubin Long (+11). Deux joueurs sont en perte de vitesse par rapport à l’année dernière : Zakarya Bergdich (-5) et Mart Ristl (-3). Potentiellement, Jean Ruiz et Lawrence Ati Zigi ont été réévalués à la hausse. Tandis que des joueurs comme Jason Pendant, Rayan Senhadji et Martin François ont été réévalués à la baisse, ceci s’expliquant par leur faible temps de jeu.

Les jeunes

Au niveau des joueurs du centre de formation les plus prometteurs, nous avons 1 gardien, 4 défenseurs, 2 milieux et 1 attaquant. De manières globale, ils ont tous progressé par rapport à la saison dernière. Cependant leur potentiel a quasiment pour tous été revu à la baisse.

A titre de comparaison, voici les meilleurs jeunes ayant moins de 21 ans de Domino’s Ligue 2 (potentiellement) :

Un potentiel de -75 correspondant à une fourchette allant de 120 à 150. On remarque ainsi la domination de Nancy (Marchetti, Nguiamba, Guenouche, Hassaini) et Lens (Bellegarde, Duverne, Bianda) mais aussi de Sochaux avec Jean Ruiz et Aksel Aktas, sans oublier Jeando Fuchs, avec le meilleur potentiel du championnat : Jeando Fuchs (-8; potentiel allant de 130 à 160). Ajoutons à cela que Jérôme Onguéné, Ibrahima Konaté et Marcus Thuram figureraient dans cette liste avant de quitter le club.

L’entraîneur

Nous sommes passés cette saison d’un entraîneur qui a pour point fort le « Marquage », « La discipline » et le « Jeu bas » à un entraîneur ayant pour point fort le « Travail avec les jeunes », « La gestion d’équipe », « l’Attaque », un « Style de jeu direct » et le « Pressing ».

Ensuite là où Cartier n’a pas de « Caractéristiques particulières », Zeidler est caractérisé comme un « Entraîneur à survêt », qui s’attend à avoir des jeunes recrues en équipe première et une formation des jeunes efficace. Au niveau chiffré, on passe d’un entraîneur avec un niveau évalué à 115 à un entraîneur évalué à 122 (toujours sur 200).

Au final, Sochaux apparaît plutôt bien traité dans le jeu, avec un travail pointu effectué sur les jeunes, même si les nouveaux arrivants, comme Rosier ou Macalou, n’ont pas encore vu leur potentiel réévalué. Le centre de formation sochalien continue à offrir aux joueurs du monde entier son lot de pépites à découvrir et à faire progresser jusqu’à la ligue des champions 2022 !

13

Auteur: tljfcsm

Commentez