« On joue contre qui ?  » Orléans

On joue contre qui ? A chaque avant-match, nous vous proposons désormais un focus sur l’adversaire : présentation du club, dynamique sportive, joueurs à surveiller et enseignements des matchs précédents. Une façon d’apprécier au mieux ce qui se passera sur le pré.  Aujourd’hui, les Sochaliens rencontrent l’US Orléans. Découverte du club de Karim Ziani.

 

Source: http://www.usofoot.com

Année de fondation: 1976

Stade:  Stade de la Source (6833 places)

Palmarès:

  • Champion de France de National en 2014

Première équipe à avoir survécu à une 18ème place depuis la remise en place des barrages en Ligue 2, Orléans avait battu le Paris FC dans cet exercice la saison passée pour sauver sa peau dans ce championnat. Avec 18 points, l’USO est actuellement 10ème place juste 1 place et 2 points derrière le FCSM. L’USO semble avoir justifié l’utilité de ce barrage en montrant que cette équipe méritait sa place dans ce championnat qui devrait être plus facile que celui de l’an passé. Voyons maintenant sa dynamique actuelle.

DYNAMIQUE

1 nul, 3 défaites et 1 victoire, Orléans n’est pas au mieux de sa forme sur les 5 derniers matchs (descriptif détaillé en fin d’article). Et c’est peu de le dire quand on analyse ces matchs plus dans le détail. Si Orléans aurait pu gagner contre Tours, l’équipe était trop brouillonne, trop hésitante pour prendre plus qu’un point.

Ensuite, les 3 défaites sont logiques : contre Valenciennes, Orléans mène 3 – 1 à la pause avec 3 buts sur corner et pourtant ils perdent le match. Là où VAFC a fait preuve de caractère, Orléans s’est laissé remonter un avantage de 2 buts en 1 mi-temps, et cela logiquement. Contre Nîmes, la défaite est lourde et logique. Contre Lorient, Orléans a tenu la première mi-temps avant de se faire largement dominer en seconde.

Enfin, contre Brest, il suffit de jeter un œil aux stats pour s’apercevoir que cette victoire est plus due à la réussite et à la chance qu’à de réels progrès. Brest a été ultra-dominateur et pourtant c’est bien Orléans qui a pris les 3 points.

Bref, malgré cette ultime victoire, Orléans ne va pas bien et il s’agira pour Sochaux de s’éviter le match piège plus que d’un adversaire redoutable.

LES JOUEURS A SURVEILLER

Cédric Cambon (DC): Défenseur, il est le plus connu et le plus solide de la  base arrière d’Orléans, si Sochaux veut gagner, il faudra réussir à le passer.

Source: http://www.usofoot.com

Pierre Bouby (MD): redoutable tireur de coups de pieds arrêtés comme le montre le match face à VAFC, il n’en reste pas moins une sentinelle précieuse pour l’arrière- garde orléanaise. Récupérateur de ballons aussi efficace que sur Twitter, il faudra également couper sa relation avec ses comparses milieux de terrain.

Source: http://www.usofoot.com


Karim Ziani (MO): Obligé de le mettre dans cette rubrique à cause de l’amour que j’ai pour lui depuis 2007. Ses dribbles dans un petit périmètre et sa conduite de balle reste atypiques mais diaboliques. Il garde aussi sa précieuse vision du jeu. Bref, Karim merci pour tout mais ce soir on te demande de pas jouer l’instant nostalgie et de ne pas te remettre à ton ancien niveau.

Source: http://www.usofoot.com

LES ENSEIGNEMENTS DE CE MATCH


Orléans est mal en point, nos Sochaliens arriveront-ils à s’en sortir et à montrer que ces 3 victoires n’étaient pas un feu de paille ? On pourra avoir une idée du niveau vers lequel Sochaux veut évoluer cette saison. Battre Niort et Orléans coup sur coup montrerait que Sochaux peut et doit évoluer plus haut que dans le ventre mou du classement. Bref, il faut aussi et surtout se méfier des coups de pieds arrêtés. C’était un de nos défauts défensifs récurrents ces dernières saisons et même si c’est mieux il faut rester vigilant. 

DESCRIPTIF DÉTAILLÉ DES 5 DERNIERS MATCHS

9ème journée de Ligue 2: Orléans 1 – 1 Tours
La composition: Gallon – Furtado, Monfray, Pinaud, Chemin – Poha, Bouby, Ziani © – Gomis (Perrin 88’), Cissokho (Nabab 70’), N’Goma (Benkaïd 81’)

Le buteur: Poha

Les stats du match: Orléans à gauche et Tours à droite. 

 

10ème journée de Ligue 2: Orléans 3 – 4 Valenciennes
La composition: Gallon; Furtado, Monfray, Cambon, Pinaud; Bouby; Ziani © (Benkaïd 89’) , Poha (d’Arpino 89’), NGoma, Cissokho (Nabab 65’); Gomis

Les buteurs: Gomis (2’), Cambon (10’) & Bouby (41’)

Les passeurs: Ziani (2’ & 41’), Bouby (10’)

Les stats du match: Orléans à gauche et Valenciennes à droite.

 

11ème journée de Ligue 2: Nîmes 4 – 1 Orléans

La composition: Renault – Pinaud, Cambon, Monfray, Seidou – Benkaid, Chemin, Bouby – Furtado, Cissokho, Gomis

Le buteur: CSC du joueur nîmois Briançon.

Les stats du match: Nîmes à gauche et Orléans à droite.

 

12ème journée de Ligue 2: Orléans 1 -2 Lorient

La composition: Renault – Furtado, Cambon, Monfray, Pinaud – Ziani © , Bouby, Poha (Camara 87’) – Benkaid (Nabab 74’), Gomis, Perrin (Cissokho 74’)

Le buteur: CSC du joueur lorientais Conte.

Les stats du match: Orléans à gauche et Lorient à droite.

 

13ème journée de Ligue 2: Brest 0 – 1 Orléans
La compo: Renault – Furtado, Chemin (Nabab 39′), Monfray, Pinaud – Cambon – Ziani © , Poha, N’Goma, Perrin (Seidou 89′) – Gomis (Benkaid 23′)

Le buteur: Perrin (42’)

Le passeur: Furtado.

Les stats du match: Brest à gauche et Orléans à droite.

0

Auteur: ThimBarou

Supporter Sochalien de Savoie, exilé à Nantes pour ses études !

Commentez