Tours – Sochaux : le débrief !

Après une victoire à Bonal qui avait permis de mettre fin à une terrible série de 4 défaites, joueurs comme supporters attendaient avec impatience la confirmation que ce n’était pas juste un épiphénomène. Il nous fallait renouer avec la victoire de manière durable, et face à une équipe en plein marasme, nous avions toutes les raisons d’espérer, tout en restant prudents. L’histoire récente du FCSM nous a montré que les jaunes et bleus étaient capables du meilleur comme du pire.

Merci aux supporters les plus fidèles qui sont toujours là pour noter les prestations de nos joueurs. Cette fois c’est Lejeun qui représente le mieux vos analyses de la prestation des jaunes et bleus, bravo à lui.

Le sochalien du match : Florent Ogier

Florent Ogier illustré par Jean-Charles Amey

Ogier : Ma note : 6 – Moyenne : 6,16 – Lejeun : 6

A l’instar du match précédent, on sent Ogier plus serein quand il n’a pas le rôle de patron de la défense à endosser. Un match appliqué et réussi.

A noter une relance qu’il effectue dans la partie de terrain adverse, et qui interceptée crée tout de suite le danger dans son dos. Pour vous comme pour l’Est qui le crédite d’un 7, c’est l’homme du match.

 

Mon coup de cœur : le retour du duo Teikeu – Ogier

Après avoir pris quelques raclées, il nous fallait nous rassurer défensivement. Le beau jeu c’est bien, les équipes qui nous marchent dessus en soignant leur différence de buts, fussent-elles en supériorité numérique, ce n’est plus possible. Et pour contrer ça, nous avons une doublette fétiche en défense centrale.

Zeidler ne l’a pas aligné en début de saison et un arbitre un peu trop sensible à la vue des tacles virils en avait empêché la reconstitution rapide. Mais là c’est chose faite, 2 buts encaissés en 3 matchs, c’est encore mieux qu’au cours des 16 matchs que Tekeu et Ogier ont joué ensemble en tant que titulaires la saison passée (12 buts). De quoi passer des soirées plus sereines, les supporters pourront arrêter de faire de l’huile, et les joueurs pourront regarder un peu plus vers le but adverse.

Teikeu : Ma note : 6,5 – Moyenne : 5,73 – Lejeun : 5,5

Le résultat du match et la note de Teikeu auraient été tout autres si l’arbitre avait sifflé penalty quand Bayard s’est écroulé dans la surface suite à un contact litigieux. Avec un fort taux de réussite dans les duels (75%) et en particuliers de la tête (87.5%), il a rassuré cette défense dont il est indubitablement le patron. Vous lui avez cependant reproché ses dégagements « ratés ».

Pour l’Est qui ne doit pas aimer que l’on dégage la balle en cas de danger, ça vaut juste la moyenne : 5

Mon coup de gueule  : n’oublions pas les efforts au pressing

Zeidler a lancé les hostilités après le match puisqu’il n’était « pas du tout content de la façon dont on a joué » et a ajouté : « je ne veux pas dire que les 3 points c’est le plus important ». L’Est y est allé de son tacle à la carotide : « Sochaux a poussé un cran plus haut le concept de la médiocrité » précisant que dans le concept de jeu proposé par Zeidler, « les passes longues et latérales sont proscrites ». Pourtant, plusieurs actions adverses sont venues de passes courtes vers l’avant, qui auraient gagné à être sécurisées. S’attendait-on à un score fleuve face à une équipe que certains disent moribonde ?

Il faut rendre justice aux joueurs, si la prestation de nos adversaires n’a pas été brillante, c’est bien parce qu’ils ont été étouffés. Le pressing permanent, les joueurs qui sont solidaires et font les efforts défensifs, ce n’est pas toujours spectaculaire, mais c’est efficace. Avec 4 tirs cadrés à 0, une domination dans tous les domaines, pas de doute, les joueurs ont fait le taf. On peut toujours regretter un manque de panache, de beaux gestes, et surtout d’actions construites, mais nous allons faire fi pour l’instant des notes artistiques et nous contenter des 6 points en 2 matchs. Avec un retour attendu de Kalulu comme titulaire et un Fané plus réaliste, cette équipe peut faire mal. C’est d’ailleurs tout le mal qu’on lui souhaite, allez Sochaux !

Tardieu : Ma note : 5,5 – Moyenne : 5,77 – Lejeun : 5,5

Tardieu a de nouveau été particulièrement efficace dans la récupération avec 25 ballons gagnés, presque autant que Teikeu. Il a parfois manqué de rigueur dans la relance. Parmi les rares actions de nos adversaires 2 sont consécutives à une passe mal assurée de notre capitaine.

L’Est n’a pas apprécié sa prestation pourtant honorable : 4,5

Daham : Ma note : 6 – Moyenne : 5,69 – Lejeun : 5,5

 

En consultant les stats de Daham on est surpris par le faible nombre de ballons touchés et gagnés. Ce n’est pourtant pas faute d’aller au duel.

Sur les 4 jaunes donnés par l’arbitre aux joueurs de Tours, 3 sont consécutifs à une faute sur Sofiane, dont les 2 qui aboutissent à l’exclusion de Ndoye. Décisif, donc !third

Ça ne suffit pas pour l’Est qui lui met 5.

La prestation qui fait débat : Florin Bérenguer

Bérenguer : Ma note : 5 – Moyenne : 5,23 – Lejeun : 5

Quelques passes intéressantes, dont celle qui décale Meité en début de match et le caviar pour Andriatsima. Pour autant il a été moins en vue que contre le Paris FC.

Il manque encore de repères et de coffre pour jouer en position de 8 dans le schéma de jeu de Zeidler, et pour prétendre à une place de titulaire indiscutable.

C’est clairement insuffisant pour l’Est : 4,5

Examinons l’ensemble des prestations individuelles

Prévot :
Ma note : 5 – Moyenne : 5,39 – Lejeun : 5

Entre des adversaires timorés et une ligne de défense rassurante, il n’a pas eu grand chose à faire. Il s’est un peu troué sur une sortie hasardeuse en dehors de la surface, et a été sauvé par son poteau sur la frappe de Diarra
Pour l’Est ça vaut tout de même un 6

 

Alphonse :
Ma note : 5,5 – Moyenne : 5,86 – Lejeun : 6

Un peu lassé de voir un adversaire prendre l’espace dans son dos chaque fois qu’il monte sans être particulièrement couvert par un coéquipier, Alphonse est moins tranchant sur son côté. Il a eu moins de travail que son pendant côté gauche, mais concentré sur les tâches défensives, il n’en a pas profité pour apporter le danger.
Pour l’Est qui rejoint la majorité d’entre vous, c’est un 6.

Bergdich :
Ma note : 5,5 – Moyenne : 5,29 – Lejeun : 5,5

Il a été actif sur son côté, offensivement, mais aussi défensivement, les Tourangeaux portant curieusement à droite. C’est le sochalien qui a touché le plus de ballons avec Tardieu (72). Mais vous attendez plus de lui, notamment au niveau du placement défensif.
Pour l’Est, ça ne vaut pas plus que la moyenne : 5

Martin :
Ma note : 5,5 – Moyenne : 6,08 – Lejeun : 5,5

Moins de ballons perdus que d’habitude, beaucoup d’efforts au niveau du pressing, et une passe décisive. Sa vision du jeu et ses coups de pied arrêtés sont précieux et lui permettent une fois de plus de débloquer la situation et de finir sur le podium.
Mais il n’est pas interdit d’en attendre plus encore, notamment dans la construction offensive, l’Est lui met 5,5.

Meïté :
Ma note : 5,5 – Moyenne : 5,71 – Lejeun : 5,5

Il semble être de mieux en mieux, mais c’est encore insuffisant pour déstabiliser les défenses adverses. Parfois ses choix contribuent à justifier son surnom, « la Brute » gagnerait à lever un peu plus la tête et à ne pas foncer systématiquement droit devant quand il a le ballon. .
Pour l’Est ça ne vaut d’ailleurs pas la moyenne : 4,5

Andriastsima :
Ma note : 4,5 – Moyenne : 4,40 – Lejeun : 4,5

Il ne lui fallait pas beaucoup de ballons la saison passée pour les mettre au fond. S’il ne s’agit que de confiance comme vous êtes nombreux à le penser, alors renouvelons lui la notre en espérant que Zeidler fera de même. Mais il faut qu’il soit plus décisif.
L’Est est encore plus dévère avec un 4.

Passons au coach Zeidler :

La composition du match : Ma note : 8 – Moyenne : 6,58 – Lejeun : 8

Seuls changements par rapport au match précédent, le retour de Martin à la place de Robinet et celui de Daham à la place de Ristl. En revanche difficile de ne pas s’interroger en voyant Kalulu sur le banc. Il a manqué à notre équipe ce que ce joueur apporte systématiquement, un peu de folie, de la vitesse et l’intelligence de jeu.

L’impact des changements : Ma note :
7 – Moyenne : 7,04 – Lejeun : 7

L’entrée de Kalulu a contribué à déstabiliser les locaux. Celle de Touzghar a été décisive. Ce n’est pas seulement un guerrier, il sait se placer et sa compatibilité avec Martin n’est plus à démontrer. Bakayoko a apporté de la vitesse mais a été moins inspiré.

La tactique du match :
Ma note : 5 – Moyenne : 5,73 – Lejeun : 6

Tactique plutôt habituelle, si le Z a visiblement demandé à ses joueurs de bien défendre d’abord, il ne renie pas son système avec un 6, deux 8, et 3 attaquants. Nos joueurs sont-ils capables de s’y adapter ? Martin n’est pas un pur attaquant, Meïté est un ailier, Bérenguer n’est pas un vrai 8, bref, le manque de liant que l’on constate dans les phases offensives montre qu’il y a toujours un problème d’adéquation entre les joueurs et la tactique.

Les limites du pressing me semble illustrées par une action en particulier, sur un dégagement de Prévot, Meïté manque son contrôle, Cissé prend la balle, Daham puis un autre joueur se jettent, créant de l’espace dans leur dos et finalement après une course impressionnante, c’est bien un défenseur adverse qu’on voit réussir à remonter tout le terrain et créer une occasion, sans qu’il s’agisse d’un contre ou d’une phase de jeu construite.

Le match en lui-même :
Ma note : 6 – Moyenne : 4,96 – Lejeun : 5

Encore un match difficile, face cette fois, à une équipe en grandes difficultés, mais qui n’avait pas l’intention de jouer le rôle de victime consentante. Ce match avait une odeur de piège, et je suis certain que d’autres ne vont pas tarder à laisser quelques points à Tours. Notre équipe a été défaillante dans la construction, s’est mise parfois en difficulté toute seule, et c’est encore sur un coup de patte talentueux que l’on s’en sort. Mais pas de panique, nous avons retrouvé une certaine solidité défensive.

0

Auteur: SAM_BERNARDIN

Commentez