Sochaux – Ajaccio, l’avant match des spécialistes !

Après une prestation difficile à décoder au Havre, avec une équipe de bric et de broc, mais qui aurait pu obtenir un résultat, les Sochaliens vont-ils échapper à la passe de trois : trois défaites en trois matchs sur sept jours ? Faut-il craindre un trou d’air pour la bande à Zeidler ? Contre Ajaccio, Sochaux retrouve les deux Flo, en repos forcés du fait des suspensions, mais face à une équipe corse en forme et qui voyage bien loin de ses bases. Alors messieurs, quel est votre avis sur ce Sochaux – Ajaccio ?

Philippe DardPhilippe Dard :
Journaliste pour le site Maligue2, seul site 100% Ligue 2

Le FCSM est en devoir de réagir. Je disais ici même une semaine auparavant que l’on aurait une bonne indication de la valeur du groupe sochalien et de ses ambitions pour la saison à la fin du mois d’octobre, il est désormais temps de se rassurer avec deux matchs plus « abordables ».

Historiquement, l’AC Ajaccio peine hors de ses terres. C’est moins vrai cette saison, l’ACA n’ayant chuté qu’à Lorient. Deux nuls obtenus à Orléans et Niort (0-0) et une victoire à Tours (1-3) à relativiser compte tenu de la situation des tourangeaux au classement et à une rencontre lors de laquelle Jean-Louis Leca s’était révélé maintes fois décisif.

En étant toujours aussi régulier à domicile, l’AC Ajaccio navigue aujourd’hui à une intéressante neuvième place, avec 14 points. Les Corses devraient arriver à Sochaux avec de belles certitudes, seul bémol sur l’état de fraîcheur du onze titulaire qui n’a quasiment pas tourné lors de l’enchaînement des deux précédents matchs. A contrario, on pourra penser que le repos forcé de Tardieu et Martin à QRM apporteront un véritable élan de fraîcheur aux sochaliens ce soir.

Après être tombé contre des adversaires supérieurs, le FCSM doit maintenant répliquer contre un adversaire de son calibre. J’ai tendance à croire qu’avec cet effectif, Peter Zeidler ne pourra guère viser plus haut qu’une 7-8ème place. Ce qui serait déjà très bien. Le technicien allemand a déjà réussi son premier pari de redonner du plaisir aux supporters sochaliens. Puis de résister tant bien que mal aux derniers assauts du mercato. Sa mission, me semble-t-il, va être de placer ce club durablement dans la première partie de tableau, quitte à abandonner certains principes de jeu par moments. Pour maintenir son groupe concerné le plus longtemps possible.

L’épisode de la « non-prolongation » de Florian Martin montre bien à quel point il ne sera pas aidé par sa direction… Ne soyons donc pas trop dur lorsqu’il s’agit de juger un entraîneur qui cherche, avant tout, à créer du jeu, offrir du plaisir et chercher la victoire. Quitte à paraître « jusqu’au boutiste » par moments. Je souhaite, pour lui et la suite de saison sochalienne, qu’il puisse vaincre l’AC Ajaccio ce soir. Car l’AJ Auxerre de vendredi prochain sera une toute autre paire de manches… »

Son prono : Sochaux 2 – 1 Ajaccio

 

Rémi FargeRemi Farge :
Journaliste Sport365 – ex Parisien d’adoption – Sochalien de coeur

Sochaux est bien dans le dur. Les espoirs nés d’un mois d’août agréable sur le plan du jeu semblent déjà s’être évaporés. La faute à une fluidité perdue, à des résultats mauvais, et surtout à une défense aux abois. En première période au Havre, Sochaux s’est fait trouer de partout. Au milieu, Ristl a longtemps souffert, et sur les côtés, aucun problème n’avait été résolu. Prendre un but avant la pause, c’était inévitable au vu du scénario.

Le constat reste donc le même que lors des dernières sorties. L’équilibre n’est pas bon, et en plus, l’efficacité offensive laisse toujours à désirer. Car si on enlève les penalties et les buts de loin, Sochaux marque très peu. Nos attaquants quasiment pas… Et au risque de me répéter, l’absence de Ba pèse beaucoup dans cette baisse globale. Une absence qui dure et qui m’inquiète car la communication est très mince à ce sujet et on sait le joueur fragile physiquement.

Pour ne pas plonger au classement et se faire peur avant la deuxième trêve internationale, il faut gagner à domicile, là où le FCSM reste sur deux claques. Ajaccio, c’est l’adversaire imprévisible par excellence. Capable d’en passer trois à Valenciennes (et le score aurait pu être plus lourd), comme de prendre 4-1 à domicile contre Nîmes. Il faudra se méfier de Wissa, en forme en attaque, qui forme un bon duo avec l’expérimenté Gimbert. Deux recrues estivales. Car pour moi l’ACA a réalisé l’un des meilleurs Mercato de l’été et je m’attendais à les voir plus haut en ce début de saison. C’est dire si le match pourrait être encore compliqué. De toute façon je serai à Bonal. Donc ça s’annonce très, très compliqué…

Son prono : Sochaux 1 – 1 Ajaccio

 

David SandonaDavid Sandona :
Journaliste à Tout le sport sur France 3 et Stade 2. Spécialiste ski. Made in Franche-Comté.

Les jours se suivent et se ressemblent… Les semaines se suivent… Les saisons se suivent… Décidément pour être supporters sochaliens, il faut un sacré moral ! Ce n’est pas simple de suivre et de supporter une équipe qui a été, mais dont on ne sait si elle sera encore à l’avenir.

Le glorieux passé des sochaliens est définitivement derrière nous. Vous avez je pense en mémoire la bâche au stade Bonal qui indique le nombre de victoires et de buts inscrits dans le stade ! Les équipes adverses vont bien rire à force. La défaite face à Châteauroux : ouch, celle face à Reims : aïe et la nouvelle au Havre hier dans un match avec un seul but : beurk.

Même si le coach est parait-il très sympathique, comme disait ma grand-mère avec des ânes on ne fait pas des chevaux de course. Plus que jamais, on se rend compte que le recrutement cette année a été trop juste et dès qu’il y a un blessé le banc n’apporte pas ce qu’il devrait. Je peux paraître dur, mais c’est une réalité. Et malheureusement les derniers résultats sont là pour le prouver. Les déceptions s’enchaînent. Et, à ce rythme-là, il est possible que l’AC Ajaccio vienne s’amuser sur la pelouse de Bonal. En tout cas, très clairement ce sont eux les favoris. Alors, sochaliens, faites moi mentir ! Je ferai avec grand plaisir mon mea culpa !

Son prono : Sochaux 1 – 1 Ajaccio

 

Alban LepoivreAlban Lepoivre :
Journaliste à Europe 1 où il commente la ligue 2 à chaque journée de championnat.

Je suis déçu d’avoir eu raison sur mon pronostic de la semaine face au Havre. Mais, contrairement au match de Reims, j’ai vu une équipe sochalienne intéressante, ambitieuse mais en manque de réalisme. Clairement Sochaux méritait mieux. Et comme il faut trouver du positif je trouve que l’équipe fut compétitive malgré les absents de joueurs que l’on croyait cadres.

Loin de moi l’idée de les enterrer. Mais simplement de constater que certains se sont peut être vu trop beaux après un début de saison réussi. Pour l’anecdote, j’ai trouvé une remarque de Florent Tardieu un brin « déplacée » alors qu’il était l’invité du Multi L2 sur BeIN cette semaine : il affirmait qu’il sera de retour vendredi « sur le terrain ». Bien qu’il soit capitaine et joueur-cadre, comment peut-il être sûr de jouer 4 jours après ? Peut être un simple tic de langage ? Ou un mauvaise interprétation de ma part ?

La réception d’Ajaccio sera un vrai test pour Sochaux. A la maison certes, mais face à une équipe en forme et surtout qui produit du jeu. L’équipe corse est plaisante à voir jouer, même loin de ses bases cette saison. Elle a certes connu deux défaites récemment, mais face à Nîmes et Lorient qui, avec Reims, sont pour moi les trois meilleurs équipes actuellement. Avec Yoane Wissa qui mérite le titre de la vraie révélation de début de saison. Et qui n’avait éclos qu’en fin de saison dernière avec Laval.

Son prono : Sochaux 1 – 1 Ajaccio

Avec une victoire et trois nuls, nos spécialistes restent dubitatifs face à une équipe de Sochaux qui se cherche, et dont les performances mélangent le décevant et l’encourageant. Les Sochaliens sauront-ils trouver le rebond face à une équipe d’Ajaccio, qui présente aujourd’hui de réels atouts ? Réponse à Bonal ce soir, en espérant ne pas entretenir la spirale négative ! Allez Sochaux !

0

Auteur: BonalBoy

Abonné depuis 1999 chez ce bon vieux Auguste. En tournée dans toute la France quand le vent le permet.

Commentez