Mercato : bilan et stats

Malgré une situation économique compliquée et des turbulences affichées dans la presse, le FCSM a réussi à conduire un mercato malin, sous la direction du nouveau coach Peter Zeidler. Si certaines recrues se sont déjà imposées dans le onze-type, d’autres restent encore à découvrir. Bilan complet du mercato, en regardant ce que les statistiques peuvent nous dire du profil des recrues.

Sochaux a enregistré, pour l’instant, 7 recrues pour 9 départs. Ont quitté le FCSM : Marcus Thuram (transfert EA Guingamp), Marco Ilaimaharitra (fin de contrat), Matheus Vivian (fin de contrat), Franck Honorat (retour de prêt), Johan Ramaré (fin de contrat), Christopher Dilo (fin de contrat), Olivier Werner (fin de contrat), Goran Karanovic (retour de prêt – Sco Angers), Ibrahima Konaté (premier contrat professionnel RB Leipzig).

S’ajoutent aux 7 recrues, 2 retours de prêts de Nicolas Senzemba (Pau FC) et Martin François (ASM Belfort), ainsi que 5 nouveaux contrats professionnels : Aksel Aktas (milieu de terrain), Aubin Long (gardien), Jason Pendant (défenseur), Bryan Lasme (attaquant) et Maxence Lacroix (défenseur intégrera l’équipe en 2018-2019).

Le profil des joueurs recrutés correspond très majoritairement à jeunes à fort potentiels, obtenus en prêt. Les recrues les plus âgées sont Bergdich (28 ans) et Ba (24 ans), les 5 autres recrues ont 21 ans ou moins ! Le club doubiste a réussi à produire un mercato d’été avec des moyens limités, en misant sur des paris. On peut se demander se demander s’ils correspondent aux « tops joueurs » promis initialement, dans un objectif de remontée immédiate, par Ilja Kaenzig. Outre le pari de la jeunesse, le recrutement de joueurs en prêt, alors que de nombreux joueurs-cadres sont dans l’année de leur fin de contrat, interroge sur la stabilité de l’effectif pour le futur .

Secteur Offensif : 3 arrivées, 3 départs, 2 contrats

Prêté sans option d’achat par l’Olympique Lyonnais, et auréolé d’une réputation très favorable, Aldo Kalulu, a rejoint cet été le FCSM. Kalulu jouait sous les couleurs du Stade Rennais lors de la saison 2016/2017 (11 titularisations, 0 but). Âgé de 21 ans, le jeune lyonnais compte trois sélections en équipe de France des moins de 18 ans et une apparition en Ligue Des Champions.

Les statistiques de la saison passée font apparaître un profil moyen, à l’image d’une saison rennaise décevante – mais il est le seul à avoir évolué en L1. Mais ses premières apparitions en L2 lui ont permis de mettre en valeur ses qualités : explosivité, vitesse et un sens du déplacement qui donne le tournis aux défenseurs adverses. Il a été titularisé 4 matchs pour 1 but, en position de 2e attaquant. Sa vivacité présente un danger permanent pour l’adversaire.

Yakou Meité s’est engagé en faveur du FCSM sous forme d’un prêt d’une saison, avec option d’achat. Formé au PSG, le jeune ivoirien (21 ans) a joué une saison au Reading FC (14 titularisations en Championship pour 1 but).

Les statistiques, qui mélangent championship et équipe réserve à Reading, lui sont très favorables. Meïté apparaît comme un buteur qui domine dans les occasions, les tirs cadrés, les duels et les dribbles. Il n’est dépassé dans le jeu de tête que par Andriatsima. Si Meïté s’est blessé lors de la pré-saison, ses apparitions aux entraînements nous ont permis de découvrir un joueur impressionnant sur le plan physique, qui mérite son surnom de “The Beast”. Nulle doute que sa puissance et son sens du but pourront être mis à profit par Zeidler.

Axel Bakayoko (19 ans) a été prêté pour une saison par l’Inter Milan, sans option d’achat. A l’Inter, il a fait partie de l’équipe qui a remporté le championnat des moins de 19 ans. Il a inscrit 11 buts en 34 matchs, avec 2 passes décisives. Ces performances lui ont valu une première apparition avec la A de l’Internazionale.

Les statistiques laissent entrevoir un profil différent de Kalulu et Meïté, qui ressemble plus à celui d’un ailier que d’un pur buteur. Il brille dans le secteur des passes décisives, passes clés (menant à un tir), duels offensifs, dribbles et centres. Dans le schéma sans ailier de Zeidler, son utilisation est moins immédiatement évidente que celle de ses deux compères. Il a été utilisé en numéro 10 contre Quevilly. Il est à l’origine du contre sochalien qui a mené au but. Sa vitesse et sa technique balle au pied paraissent ses meilleurs atouts.

Milieu de terrain : 1 arrivée, 2 départs, 1 retour de prêt

El Hadji Ba (24 ans) s’est engagé cet été avec le FCSM en provenance du Stabæk Fotball (Norvège). Formé au Havre, Ba a eu une carrière mouvementée : il est passé par Sunderland (2013-14, 19 min en Premier League), Bastia (2014-15, 573 min. L1), puis Charlton (2015-16, 1102 min. Championship) et Stabaek (880 min.). En fin de contrat, il s’est engagé pour deux saisons en faveur du club doubiste.

Ses statistiques donnent le profil d’un joueur au gros volume de jeu, mais aussi à l’aise techniquement, avec des statistiques offensives étonnamment élevées. Ses bons indicateurs ont été confirmés sur le terrain. Ba a été titularisé à chaque rencontre par Zeidler, où il a fait forte impression : il a été nominé à chaque fois parmi les 3 meilleurs sochaliens du match par les supporters. Au côté de Daham, et devant la sentinelle Tardieu, il joue le rôle de milieu « box to box », capable aussi bien de défendre que de perforer le bloc adversaire. Ba est pour l’instant une recrue très impressionnante et adaptée au losange de Zeidler.

Secteur défensif : 2 arrivées, 2 départs, 1 retour de prêt, 2 contrats

Zakarya Bergdich, 28 ans, joueur international marocain s’est engagé pour deux saisons avec le FCSM, en provenance de Cordoba (749 min. en Segunda). Il a connu de nombreux clubs : Charlton (2015-16, 1067 min. en Championship), Valladolid (2013-15, 1525 min. en Liga, 951 min. en Segunda), le Genoa (2014-15, 750 min. en Serie A), Lens (2012-13, 1968 min. en L2)… En février 2012, il a goûté à la sélection marocaine (540 min. qualif. CDM).

Son profil statistique est très impressionnant et laisse entrevoir un joueur au profil très offensif, qui ressemble plus encore à un ailier qu’à un latéral. S’il a fait quelques entrées en Ligue 2, Bergdich n’a pas encore connu sa première titularisation et il est sans doute encore à court de forme. On ne peut pas dire que les qualités affichées dans les stats soient vraiment apparues sur le terrain.

En défense centrale, le départ dommageable pour le club du jeune espoir Konaté a été compensé par le recrutement du jeune Patrick Kapp (20 ans), venu de l’équipe réserve d’Hoffenheim. Le recrutement de Kapp, qui n’a pas été encore titularisé avec les pros et n’a guère fait forte impression sur les matchs amicaux, reste pour l’instant un mystère. Il semble qu’avec ce recrutement, le FC Sochaux se positionne dans une stratégie de post-formation.

Nous avons pu cependant pu observer ses qualités avec l’équipe réserve : un sens du placement, de l’anticipation et de la lecture du jeu, qui ne compensent pas encore un déficit dans l’agressivité et le duel. Ses statistiques plutôt impressionnantes par rapport aux joueurs sochaliens sont évidemment à relativiser du fait de l’écart entre les championnats, mais constituent un signal intéressant.

Gardien : 1 arrivée, 2 départs, 1 contrat

Lawrence Ati Zigi, gardien ghanéen a signé au FCSM pour un bail de trois ans en provenance du RB Salzbourg, club avec lequel il était en fin de contrat. Âgé de 20 ans le portier sochalien n’a pas joué avec Salzbourg, mais a été prêté au FC Liefering (Autriche) où il a été titulaire. Il a également fait quatre apparitions avec les espoirs ghanéens. Il a été titularisé lors de la seule défaite sochalienne, en match officiel, en Coupe de la Ligue. Il avait fait plutôt bonne impression lors des matchs amicaux.

Staff

Ce mercato estival a aussi été marqué par le départ d’Albert Cartier et de son staff technique (Aziz Bouras, Bernard Ginès, Christian Bracconi, Emmanuel Vallance), il a été remplacé par le coach allemand Peter Zeidler, accompagné d’un nouveau staff : Pierre Alain Frau (entraîneur adjoint), Sandy Guichard (entraîneur adjoint), Bruno Pascale (préparateur physique) ainsi que Gérard Gnanhouan (entraîneur des gardiens).

Peter Zeidler est reconnu pour sa philosophie de jeu vers l’avant. Le coach des jaunes et bleus entraînait le FC Sion (D1 Suisse) la saison précédente, club avec lequel il prit la 3e place du classement. Il embarque également dans sa valise Bruno Pascale (préparateur physique). Gérard Gnanhouan retourne sur ses terres après les avoir quitté en 2015. Pierre Alain Frau et Sandy Guichard étaient tous deux issus du centre de formation sochalien.

Bilan

A ce jour le mercato sochalien paraît plutôt réussi, avec de jeunes joueurs inexpérimentés, mais talentueux dans le secteur offensif. Ces joueurs choisis par Zeidler correspondent à sa philosophie de jeu. Sur le secteur défensif, outre le recrutement d’un arrière-gauche, Bergdich, qui doit encore prouver sa valeur, par rapport aux options Senzemba et Pendant, la défense centrale n’a pas été renforcée. C’est actuellement un des points faibles de l’équipe, d’autant que le schéma très offensif de Zeidler la laisse souvent à découvert.

Reste à voir désormais comment seront gérés les derniers jours du mercato et les sollicitations qui peuvent les accompagner pour des joueurs clés, mais aussi le dossier inquiétant des fins de contrat qui concerne l’ensemble des joueurs cadres et qui pourrait laisser Sochaux totalement démuni en fin de saison !

0

Auteur: Milan

Auteur: Pavel

Auteur: Jon Bon Bonal

Converti de fraîche date, born again du Fc Sochaux, il écrit sur la tactique quand il ne déblatère pas en tribune nord.

Commentez