National 3 : FC Sochaux 2 – 0 SC Selongey

Ce samedi 19 août, la réserve de Sochaux rencontrait le SC Selongey en National 3. Avec une victoire 2 – 0 pour les jaune et bleu. L’occasion de faire un point sur le jeu de l’équipe réserve et les performances des joueurs, avec un œil attentif sur les pros et notamment un focus sur Kapp, recrue mystère du mercato.

Dans le jeu, Daf s’est adapté à l’équipe première, comme il l’avait déjà fait l’an passé pour Cartier. La réserve a conservé son 4-2-1-3, mais reprend les principes d’animation de Zeidler : pressing tout terrain et exigence de jeu au sol. Résultat, les matchs de National 3 deviennent plaisants à voir, comme la Ligue 2. Avec un affrontement viril mais correct face au SC Selongey.

L’équipe fut peu inquiétée, mis à part un penalty qui échoua sur la barre transversale, pour une faute peu évidente de Mbakata en seconde période. Le FC Sochaux a bien maîtrisé le match et surtout plutôt bien géré les temps faibles de l’équipe. Macalou a d’abord ouvert le score à la 21e, sur une récupération de Rosier : lancé en profondeur, Macalou entre dans la surface, frappe du gauche au premier poteau et trouve la lucarne ! A la 69e, les sochaliens enfoncent le clou par les deux entrants Glaentzlin et Senzemba : le latéral sochalien repositionné en ailier, en remplacement de Sao, lance Glaentzlin, qui marque d’un petit piqué face au gardien.

Dans les buts, nous retrouvons Aubin Long, qui est troisième gardien. La ligne arrière est composée, de droite à gauche, de Mbakata, Senhadji, Kapp et Pendant. On notera que sur la base arrière, seul Mbakata n’a pas de contrat professionnel. Le joueur a néanmoins effectué une partie de la préparation avec l’équipe première.

Au milieu, nous avons un trident avec en milieu défensif Rosier (recrue venant du Paris Football Club, qui a également connu la préparation équipe première) et François (qui revient d’un prêt d’un an en National à l’ASM Belfort) au profil plus « joueur ». Sitti (recrue venant également du Paris Football Club) évolue lui en milieu offensif « 10 ».

L’équipe présentait une attaque à trois avec Sao (capitaine) à droite (en reprise), Macalou (dernière recrue venant de l’AS Meudon Football) à gauche (permutant souvent avec Sao) et Lasme seul en pointe (premier contrat professionnel).

Les performances individuelles

Long (gardien) : Rien a signaler, une ou deux sorties dans les airs ou devant l’attaquant. Un penalty sur la barre où il partait à contre pied. A passé un après-midi tranquille.

Mbakata (latéral droit) : « Clone » de Keyoubi l’année dernière, très offensif, intéressant en débordement et dans les centres, de la vitesse. Manque encore un peu de lucidité sur ses replacements, s’est un peu éteint sur la fin du match, mais la débauche d’énergie sur 60 minutes en est la raison.

Senhadji (défenseur central droit) : Bon dans les interventions sur l’homme, dans les airs, relance propre sur les côtés. Il a tendance parfois à tenter des choses trop compliquées par rapport à son niveau technique : action où il prend le risque de pousser la balle pour éliminer l’attaquant alors qu’il valait mieux dégager… Ce qui donne des situations où Omar Daf doit prendre des sueurs ! On attend plus de lui pour qu’il justifie le statut professionnel.

Kapp (défenseur central gauche) : La grande énigme de notre mercato ! Le joueur est clairement en post-formation. Il a un petit gabarit, avec un profil à la Ogier. Kapp n’est pas dans l’intervention sur l’homme. Si elle a lieu elle est très (trop ?) rugueuse. Il doit se faire au jeu et aux championnats français. Il excelle en revanche dans l’anticipation, la vision globale, le placement, la remontée, et sait faire déjouer l’adversaire.

Deux actions en exemples : (1) une bonne remontée de la ligne défensive, qui oblige le milieu à projeter l’attaquant qui se retrouve hors-jeu. (2) Egalement une remontée de ligne défensive, suivie de deux pas en arrière, qui forcent à nouveau le meneur de jeu à lancer l’attaquant, mais permettent aussi à Kapp grâce à son placement d’intercepter la balle sans effort.

Kapp fait preuve d’un bon sens du timing malgré sa petite taille. Il paraît toujours serein et calme, bien placé pour permettre à ses coéquipiers (milieu défensif ou défenseur central) d’avoir une solution. Il est capable de passes latérales propres, comme de casser les lignes avec un jeu plus vertical. Il a rendu une paire de balles « propres », alors qu’elles étaient pas forcément exploitables facilement à la base. Il est très peu dans le dégagement vers l’avant et fait preuve d’une grosse capacité à rester calme sous la pression.

Il devra cependant revoir certaines choses, notamment le contact sur l’homme pour être véritablement performant et complet en championnat français, quelle que soit la division.

Pendant (latéral gauche) : vitesse, percussion, replacement, hargneux en défense. Parle beaucoup, replace beaucoup, compense certains manques au niveau du placement par la vitesse et le timing. Panique encore un peu trop balle au pied, en progrès après une préparation tronquée.

Rosier (milieu défensif) : Gros match, homme du match probablement. Activité énorme au milieu, grosse endurance, qualité de passe, longue courte, peu importe. Il offre une passe décisive à Macalou, après une récupération. Il a des gestes toujours justes, simplifie le jeu. Il a une bonne vision globale, un sens du placement, sait trouver ses partenaires. Accrocheur et infatigable, son profil se situe entre El-Hadji Ba et Tardieu. Il ne serait pas étonnant de le revoir à l’étage supérieur.

Loreintz Rosier
FCSM (2) vs Selongey
National 3

François (milieu défensif) : Du ballon sur le fond, un peu trop de jeu long. Une activité certaine et un talent certain dans les pieds. A besoin de jeu sur un niveau plus élevé pour se tester vraiment. Un prêt ou un départ lui ferait peut-être grand bien ? Il perd en impact par ce qui semble être une appréhension des contacts.

Sitti (milieu offensif) : Un match accrocheur complet avec un profil plein de fougue et d’envie. Il a souvent fait de bons choix au milieu. A revoir. Indispensable sur le match contre Selongey. A voir si il est capable de répéter la prestation sur le long terme.

Sao (ailier droit / gauche – Capitaine) : 45 min pour reprendre le rythme, une ou deux accélérations comme il faut, une bonne première prise de balle. Remplacé par Senzemba.

Macalou (ailier droit/gauche) : Accrocheur, dévoreur de kilomètres, il semble infatigable. Il se rend disponible, donnant de lui défensivement comme offensivement. Il est récompensé par un but sur une belle frappe dans la surface. A suivre, car il y a du potentiel dans la disponibilité dans le jeu, la vitesse, l’endurance. Il s’est rarement trompé dans ses choix.

Lasme (buteur) : N’est que l’ombre de lui même sur ce match. Peu en vue, peu d’efforts défensifs, pas dans le bon tempo, peu disponible pour ses partenaires. Étonnant, alors que les apparitions en CFA2 et Ligue 2 l’année passée étaient terriblement prometteuses.

Senzemba (ailier gauche, entrée 45e, remplacement de Sao) : une mi-temps en ailier gauche, après sa saison tronquée à Pau. On voit qu’il est technique, possède une bonne condition physique, percute, très bon premier contrôle, deux trois centres dangereux, mais a tendance à ne pas assez lever la tête… 45 minutes intéressantes et une passe décisive pour Glaentzlin. Il peut voir plus haut. Maintenant, c’est au mental que ça se passe, un pallier est à franchir.

Glaentzlin (buteur, entrée 59e, remplacement de Lasme) : un but, s’est bien battu. Il se procure deux occasions franches pour un but. A fait le travail, accrocheur et va au contact.

Josephau (ailier droit, entrée 77e, remplacement de Macalou) : trop peu de temps de jeu pour émettre avis.

6

Auteur: NaN

Commentez