Sochaux – Dijon : l’avant-match avec Rayan Philippe

Auteurs d’un brillant parcours dans leur groupe, les U17 sochaliens ont terminé premiers de leur championnat, à cinq journées de la fin. Cette place de leader permet aux joueurs de Mickaël Vallée de pouvoir prétendre au titre de champion de France.

Les Lionceaux accueilleront le Dijon FCO en quarts de finale des playoffs. Analyse de ce rendez-vous avec Rayan Philippe, meilleur buteur, qui a accepté de présenter son équipe.

Rayan Philippe, meilleur buteur du DFCO

Pour commencer, peux-tu te présenter ?

Je m’appelle Rayan Philippe et je suis né le 23 octobre 2000. Je suis avant-centre et c’est ma deuxième année au DFCO. J’ai rejoint ce club, car il avait un projet que je trouvais intéressant pour moi. Personnellement, je venais d’un petit niveau. Les premiers mois, j’ai du m’adapter, ce qui n’a pas été facile. J’ai eu une première année très difficile où je n’avais pas confiance en moi.

Cette année, j’ai fait une saison en pleine confiance avec des buts et victoires. Je pense que le point où j’ai le plus progressé c’est la confiance en moi. C’est d’ailleurs le plus important pour un attaquant. Cette confiance, je la dois à mon coach qui me l’a donnée dès le début de la saison.

Mes forces sont ma finition, mon physique et ma technique. Je cherche à améliorer mon endurance et mon jeu dos au but. Dans cette équipe U17, je fais partie des cadres car je suis un deuxième année et que je donne des conseils sur et en dehors du terrain. J’ai déjà fait 3 matchs en U19 et marqué 2 buts dans cette catégorie. Mais l’objectif pour la saison prochaine sera de s’imposer en U19 et de faire partie des titulaires.

Peux-tu nous parler du DFCO ?

Le centre de formation est très jeune car il n’a que 4 ans. Le DFCO cherche à l’améliorer d’année en année pour avoir une formation de plus en plus forte. La formation a donc une place importante pour le club.

On est une équipe U17 qui essaye de jouer et qui est très combative. Notre point faible c’est que nous voulons toujours aller vite et de l’avant. Des fois, cela peut nous pénaliser.

Il y a une très bonne ambiance au club, c’est très convivial. Les infrastructures sont pas mal vu la jeunesse du club ! Les éducateurs sont là pour nous emmener au haut niveau et sont très exigeants. En U17, on est plus que de simples coéquipiers. On est comme une famille ! On est une équipe de copains. C’est ce qui a fait notre force cette année.

Quel bilan de votre saison actuelle en championnat ? 

Très positif ! Nous avons une équipe qui est restée sérieuse toute l’année et qui n’a rien lâché avec de très gros matchs face aux équipes du haut de tableau. L’objectif était de finir dans les 5 premiers, derrière les autres clubs professionnels. On ne s’attendait pas à une telle saison !

Le coach voulait qu’on soit une équipe sérieuse, qui défend bien. Une équipe combative, des guerriers et non pas des stars ! Notre grosse progression tout au long de l’année a permis de créer des individualités. Peu de gens pensaient que nous allions faire une telle saison, que ça soit collectif ou individuel. Le centre a su recruter des joueurs sérieux avec une grosse marge de progression.

Quelle importance ces Playoffs ont-ils pour votre club ?

Notre objectif est déjà de gagner la semaine prochaine. Nous prenons match par match. On ne pensait déjà pas être aux Playoffs maintenant c’est que du bonus. Nous arrivons comme le petit donc la défaite serait « logique » et la victoire un exploit. On arrive vraiment sans pression et c’est un vrai avantage.

Le FC Sochaux Montbéliard, ça évoque quoi pour toi ?

Un bon club expérimenté, qui fait confiance à sa formation, qui a une histoire et qui a fait une très grosse saison en U17. On ne s’intéresse pas à nos adversaires, car on joue comme on sait jouer et on ne change pas de jeu selon l’adversaire.

Le tirage nous importait peu car dans tous les cas nous sommes la plus petite équipe. Ce genre de match nous apporte de l’expérience pour plus tard. Ça se jouera sur des détails. Il faudra rester concentré du début à la fin.

Résultats du Dijon FCO en U17 National

19 victoires dont 11 à domicile (2-0 contre l’OL, 6-1 contre le FC Lyon, 2-0 contre Aurillac Arpajon, 2-1 contre Racing Besançon, 5-1 contre Clermont, 4-1 contre Annecy, 4-0 contre Montferrand, 4-2 contre Villefranche, 3-2 contre Dijon ASPTT, 6-2 contre Evian, 5-1 contre Le Puy) et 8 à l’extérieur : (1-2 au Puy, 0-2 à Annecy, 1-2 à Montferrand, 0-3 à Villefranche, 0-3 à l’ASPTT Dijon , 0-2 à Evian, 0-1 au Racing Besançon, 1-2 à Clermont).

3 nuls à l’extérieur : 1-1 à Saint-Etienne, 2-2 à l’OL et 1-1 à Aurillac Arpajon.

4 défaites dont 2 à domicile (1-2 contre Saint-Priest, 0-2 contre Saint-Etienne) et 2 à l’extérieur (2-1 à Saint-Priest, 3-1 à Lyon FC).

67 buts marqués dont 44 à domicile et 23 à l’extérieur. 3ème attaque avec 29 buts de moins que la meilleure, l’OL. 27 buts encaissés dont 15 à domicile et 12 à l’extérieur. 2ème défense avec 11 buts de plus que la meilleure, l’ASSE. +40 de différence de buts.

Les buteurs par Zone-DFCO

Un joueur sélectionné avec les U16 de l’EDF qui se nomme Théo BARBET, défenseur. Déjà 6 sélections.

Rendez-vous le dimanche 21 mai 2017 à 15h00 au stade René Blum, 12 rue du champ de foire à Montbéliard ! Le vainqueur de ce match rencontrera Parisiens ou Auxerrois lors des demi-finales qui auront lieu en Bretagne le dimanche 28 mai. La finale se disputera à Saint-Nazaire (Loire Atlantique) le samedi 3 juin prochain.

8

Auteur: Alexis De Freitas

Spécialiste des jeunes du centre du FCSM (CFA aux U15), auteur à La Bande à Bonal et à Espoirs du Football, consultant Radio de Soyons Sport ⚽

Commentez