Quelle est la santé financière du FCSM ?

Les comptes officiels du FCSM sont consultables au greffe du tribunal de commerce. Nous nous sommes procurés ces documents indispensables pour faire le point sur la situation financière du club. Les documents disponibles portent sur l’année financière précédente, la saison de la descente (2014-15), mais ils permettent d’anticiper raisonnablement sur la saison en cours, en attendant le passage devant la DNCG.

entete

La dernière saison du FCSM dans l’élite du foot français s’était soldée par un déficit de 17 M€ côté finances (2013-14). Ce mauvais résultat financier s’expliquait par deux raisons : absorber le choc de la descente et sa nécessaire purge de l’effectif, mais aussi préparer au mieux la passation de pouvoir pour un nouvel actionnaire.

Le FCSM a désormais trouvé un nouvel actionnaire à travers Mr Li et sa société TechPro/Ledus. Côté sportif, après un début de saison prometteur, le FCSM s’est écroulé pour finir dans le ventre mou du championnat à une dixième place. Mais côté finances, quelle est la santé financière du FCSM ?

Chiffre d’affaires

Produits201415

Naturellement en baisse, il est passé de 29 166 388 € en 2013/14 à 21 145 723 € (-8M€). Ce chiffre d’affaires n’est malheureusement pas détaillé dans les comptes officiels mais nous pouvons comparer la ligne « production vendue », qui regroupe les droits TV, sponsors, les recettes billetterie et autres produits (merchandising, …) avec celle de l’année dernière et les chiffres dont on dispose actuellement. Le prochaine publication de la DNCG devrait nous permettre d’affiner ces montants.

2013/2014 2014/2015
Droits TV 14 939 000 7 065 000
ponsors Pub 7 141 000  3 399 000
Billeterie 4 063 000

(moyenne 14388 spectateurs)

1 398 000

(moyenne 9290 spectateurs)

Autres produits 3 001 000  5 922 000
Total 27 238 145 17 784 442

Au chiffre d’affaires classique, il faut aussi rajouter le montant des transferts conclus par le FCSM que l’on retrouve englobé dans la rubrique autres produits.

2013/2014 2014/2015
Autres produits 1 928 243 8 551 279

Même si le club a beaucoup bradé, en donnant des bons de sortie royaux à nombre de joueurs, les transferts réalisés ont cependant permis au FCSM de limiter la casse la saison dernière avec un résultat en produit exceptionnel à 6 895 497 €. Ce chiffre est cohérent avec les données consultables sur transfermark.

transfert

Avec le bilan que vient de publier la DNCG, on retombe sur un bubdget de fonctionnement de 17 M€, chiffres évoqués dans la presse. 

Des charges réduites mais encore élevées pour un club de L2 ?

Premier poste de dépense : les salaires et traitement des joueurs, staff et salariés. Même si l’émolument et les désidératas des joueurs de ligue 2 sont moindres, le FCSM doit faire avec son centre de formation et ses coûts importants.

2013/2014 2014/2015
Salaire et traitements 15 694 724 7 592 375
Charges Sociales 5 438 602 2 954 481
Total masse salariale 21 133 326 10 546 856

On voit que des efforts (sic) ont été faits sur ce poste, puisque le nombre de salariés a baissé de 179 personnes, dont 3 détachés PSA, à 134 personnes fin juin 2015.

NBSALARIES201415

Autre poste très coûteux, la ligne autres achats et charges externes dont malheureusement nous n’avons pas le détail mais qui correspond généralement au train de vie du club (transport, énergie, loyer, téléphone, location, etc). Là aussi le club s’est serré la ceinture est a diminué de 3 M€ ses dépenses. Mais il reste un poste important de dépense pour un club comme le FCSM.

2013/2014 2014/2015
Autres Achats et charges externes 10 128 734 6 915 460

Dans ce poste, on retrouve notamment le loyer du stade Bonal que Pays de Montbéliard Agglomération met à disposition du club à travers une convention signée en 2010 pour une charge globale de 389 000 € pour le club. A noter que cette convention est arrivée à échéance à la fin de cette saison 2014/2015.

Comme le solde des joueurs de ligue 1 dont le club ne voulait plus n’a pu être fait totalement sur le budget précèdent, les comptes de cette saison de ligue 2 ont encore été amputés de 3 092 515 € de charges exceptionnelles pour favoriser les départs.

Enfin, viennent se rajouter différents postes comme les impôts, l’achat de marchandises et la variation des stocks tous en baisse. On trouve aussi une ligne « autres charges » (voir *), très intéressante, qui nous apprend que PSA avait comblé le trou de l’exercice 2012/13 à hauteur de 5 M€ pour avoir un solde positif… mais avait récupéré cette somme dès le mois de septembre 2013.

2013/2014 2014/2015
Impôts 1 170 126 761 255
Autres charges 5 410 712* 296 346
Marchandises 86 052 156 449
Autres produits 29 315 63 812

Toutes dépenses cumulées, le FCSM a donc un total de charges d’environ 24 900 000 € au 31 juin 2014. Ce qui nous donne un résultat négatif pour cet exercice 2014/15 à hauteur de 800 000 €.

Quelle est la situation actuelle du FCSM ?

Grâce aux comptes publiés par TECH PRO à la bourse de Honk Kong, on apprend qu’au moment de l’achat du FCSM il y avait environ 15 M€ de trésorerie sur le compte du FCSM. Cette information est confirmée dans la publication des comptes.

CASH2

Avec une perte d’environ 1 M€ en 2014/2015, les dirigeants ont de quoi voir venir pour les prochaines années, à condition, bien sûr, que la gestion du club reste saine. Il ne faut pas oublier le versement de 1,5 M€ pendant deux ans par PSA si le club reste en ligue 2, deal conclu dans le cadre de la vente entre PSA et LEDUS.

capital201415La valeur du FCSM avant et après la vente est toujours la même 4 M€,  décomposée en 250 000 actions à 16 €. Comme Ledus a payé 7 M€ pour l’acquisition du FCSM, cette rétro-commission sert de garde-fou, mais garantit un investissement minimun de Ledus/PSA de 1,5 M€ par an.

Côté créances, les comptes nous apprennent que le club a engagé des procédures auprès du TAS pour récupérer de l’argent sur le transfert de Yartey à Sion 950 00 € et de la FIFA sur celui de Gurler à Elgzipsa pour 225 000 €. Ces sommes viennent alimenter la ligne Clients douteux ou litigieux qui culmine à 1 787 317 €.

Le FCSM a prêté de l’argent à hauteur de 1 041 487 € et attend de l’argent public à hauteur 1 585 531 €.

CR2ANCES201415

En tout le FCSM attend des rentrées d’argent d’environ 4 689 441 € à courte échéance car seulement ¼ de cette somme court sur un remboursement à plus d’un an.

Côté dette, le FCSM doit 4 158 757 € à ses créanciers, dont 1 146 589 € à ces fournisseurs et 1 604 092 € à la sécurité sociale et autres organismes sociaux. Si on regarde sur les deux dernières années de ligue 1, les dettes du FCSM ont diminué de moitié, puisqu’elles avoisinaient en moyenne les 9 000 000 €.

Dettes201415

Pour cette année, les médias évoquent un budget aux alentours de 16 M €, budget qui semble réaliste. Le FCSM est débarrassé de ses gros contrats ligue 1, mais son chiffre d’affaire risque d’être en baisse au niveau des droits TV (l’exposition en championnat du FCSM est moindre que l’année dernière), de la billetterie (avec un stade qui peine à se remplir) et des sponsors (qui ont manifesté leur inquiétude). On peut espérer un chiffre d’affaire avoisinant les 11 à 12 M€ pour des dépenses flirtant les 16 à 17 000 000. Même si on rajoute l’apport PSA et le nouveau sponsoring de Nedey, il va surement falloir taper dans la caisse pour équilibrer les comptes (entre 3 et 4 M€). Mais cela, on ne le saura que lors de la publication des comptes, l’année prochaine.

2

Auteur: BonalBoy

Abonné depuis 1999 chez ce bon vieux Auguste. En tournée dans toute la France quand le vent le permet.

Laissez nous un commentaire, un encouragement ou discutez: