Rencontre avec Thomas Robinet

Robinet

Né en août 1996 à Saint-Priest, Thomas fait ses premiers dribbles de footballeur en 2001 au FCO Chandieu. Il y restera deux saisons avant de rejoindre le club voisin, l’Olympique Lyonnais où il jouera durant 5 saisons, de juillet 2003 à l’été 2008. Par la suite, il signe pour l’AS Saint-Priest et intégrera lors des deux dernières saisons, le Pôle Espoir de Dijon.

Repéré à Dijon, et alors âgé de 15 ans, il intègre le centre de formation du FC Sochaux Montbéliard à l’été 2011. Ses performances lui permettent d’être retenu pour un stage de l’équipe de France U17, dirigée par Patrick Gonfalone, en décembre 2012. En 2013, il participe aussi à un stage avec l’Equipe de France U18 à Clairefontaine.

Âgé aujourd’hui de 19 ans, Thomas est l’un des joueurs indiscutables de l’équipe réserve du FC Sochaux. Cependant il évolue aussi en U19, dans le championnat national. Ce week-end a eu lieu la demi-finale de la Coupe Gambardella, opposant le Paris-Saint-Germain au FC Sochaux Montbéliard. Rencontre remportée par Thomas et ses camarades, sur le score de 3 buts à 1. Capitaine et buteur lors de ce match, l’attaquant  sochalien revient sur  ce match et se confie sur son avenir.

dedicace

fcsochaux.fr

Bonjour Thomas, tout d’abord bravo pour la qualification, quelles sont tes impressions après ce match ?
Merci ! Ce fut un beau match, et nous avons encore du mal à nous rendre compte de ce qui nous arrive ! Être en finale de la Gambardella, ce n’est pas rien, nous sommes vraiment heureux et fiers !

On t’a vu défendre assez bas durant ce match, bien que tu sois un joueur offensif, était-ce prévu ?
Le jeu mis en place par le PSG nous a conduit à ce système, je devais défendre assez bas, mais ce n’était pas prévu avant le match.

Malgré l’ouverture du score rapide du FCSM (Marcus Thuram 6′ 0-1), vous avez été rejoint au score assez vite (Yakou Meïté 16′ 1-1) et à la mi-temps le score était de 1-1, que vous a dit le coach dans les vestiaires ?
Il nous a tout d’abord donné des conseils concernant le placement de chacun et qu’il fallait que l’on joue notre jeu, comme on savait le faire. De plus, il nous a dit qu’il fallait  » se bouger pour aller chercher cette place en finale ! »

g2

Les lionceaux prêts à montrer les griffes au Stade de France!

Vous accédez à la dernière marche de cette compétition, par quelle équipe ou par quelle individualité as-tu été impressionné lors de votre parcours ?
Pour être franc, je n’ai été impressionné par personne, sauf par notre équipe ! 

A la 72ème minute, Eric Hély coach sochalien effectue un changement, sortie de Jean-Baptiste Léo, entrée d’Aksel Aktas. Le gamin de 15 ans seulement (né en 1999), offre un cavier à Marcus Thuram (73′ 1-2) puis obtient un pénalty que tu te charges de tirer et marquer (88′ 1-3).
En effet, Aksel, malgré son jeune âge, a effectué une très bonne rentrée. D’ailleurs je pense que c’est ça qui a fait toute la différence ! Nous ne sommes pas surpris, c’est un bon joueur, il a un énorme potentiel ! Et pour parler de mon but, c’est une satisfaction personnelle, ça fait toujours du bien de marquer ! (Thomas a inscrit 4 buts lors des cinq derniers matchs de Gambardella)

Originaire de la banlieue lyonnaise et ayant évolué durant 5 cinq ans à l’Olympique Lyonnais, Thomas a des connaissances dans l’effectif rhodanien, où certains ont évolués avec lui, il y a quelques années en arrière. « Je connais certains éléments et cela va peut être nous aider, dans la préparation du match. » Nul doute, en tout cas que la motivation sera là pour affronter son ancien club ! « Ce match aura une saveur particulière pour moi et j’ai vraiment à cœur de les battre ! »

tLa finale de la Coupe Gambardella aura lieu le 30 mai prochain en levée de rideau du match Paris Saint Germain – AJ Auxerre, affiche de la finale de la Coupe de France. Avant cela, Thomas devra se retrousser les manches pour tenter de maintenir la CFA du FCSM. Le meilleur buteur de la réserve sochalienne (8 buts) est conscient de la situation plus ou moins critique. « Il reste trois matchs, il va falloir se donner à fond et tous les gagner,  ce sera la seule issue pour se maintenir ! » Trois matchs avant de penser à la saison 2015/2016, Thomas a la tête sur les épaules et affirme qu’il portera toujours le maillot jaune et bleu la saison prochaine, en CFA, et pourquoi pas avec l’équipe professionnelle ! « C’est un rêve d’intégrer le groupe professionnel ! » A noter qu’Olivier Echouafni l’a déjà invité à s’entraîner avec le groupe professionnel à plusieurs reprises, de quoi décupler encore la motivation du jeune lionceau !

Pour finir, il ajoute « Au nom de l’équipe, nous remercions fortement les supporters, on les voit tous pousser derrière le groupe et c’est en grande partie grâce à leur soutien que l’on est ici aujourd’hui ! Nous les invitons à venir nombreux au Stade de France pour nous supporter! »

Le rendez-vous est pris, et une délégation jaune et bleue prendra sûrement la route fin mai en direction de la capitale pour suivre cette belle génération U19 avec en tête son valeureux capitaine : Thomas Robinet !

1

Auteur: chaaarlotte19

Abonnée en Populaires Nord depuis quelques saisons maintenant, amoureuse du football, joueuse et coach d'une équipe. A rejoint la Bande à Bonal pour faire découvrir les équipes de jeunes, l'avenir du club.

Laissez nous un commentaire, un encouragement ou discutez: