Pour de bonnes siestes

sieste2

Des conseils pour éviter les coups de fatigue au travail, vous en trouverez en masse sur internet: ici, et . En quelques lignes, éviter les coups de barre, c’est : bien dormir la nuit, s’alimenter régulièrement et sainement pour éviter les hypoglycémies tout au long de la journée. Manger des graines, des fruits secs, des bonnes protéines, du magnésium, du calcium,… Cherchez à produire dopamine, cortisone endorphine,… Le soir, cherchez à descendre votre température corporelle, vous vous endormirez comme un bébé, en un soupçon. Pour aller plus loin, il y en a même qui se dopent aux huiles essentielles.

Si par contre, vous souhaitez stimuler naturellement ces petits moments de relâchement, on a quelques pistes pour vous. Barres chocolatés, pizzas, boissons sucrées, energie drink, boisons alcoolisés sucres rapides divers… L’objectif premier est d’avoir des pics d’hypoglycémie et de produire de l’insuline ! Programmez-les de préférence le soir et avant la sieste désirée. Avec eux votre corps devra se mettre au travail intérieurement pour équilibrer tout ce petit désordre, et ainsi vous fatiguer.

Si vous souhaitez vous approcher d’un niveau de transe fatiguale plus élevé encore, mangez la choucroute magique, faîtes le ménage, de l’activité sportive ou crapuleuse juste avant de vous coucher, jouez tard le soir dans le noir à FM15, dormez à côté d’appareils électroniques allumés… Assurément, la meilleure manière de tomber dans ces trous de verdure, c’est de prendre ces mauvaises habitudes quotidiennement. Une seule suffit d’ailleurs. Avec l’exercice de ces siestes régulières, vous atteindrez le nirvana en arrivant même à rêver éveillé, oui c’est possible ! Bouddha l’a fait ! Pourquoi pas vous !

 

Nota Bene : si vous êtes sportif de haut niveau, référez-vous aux conseils de votre préparateur physique. Les conseils de cet article peuvent être dérangeants pour votre santé et votre éveil. Ne conduisez pas en état de somnolence.

 

0

Commentez