Entretien-Découverte de Loreintz Rosier

Nouvel arrivant en provenance du Paris FC, Loreintz ROSIER, 18 ans, s’est déjà fait remarquer. Appelé en renfort en Autriche pour le stage de préparation des professionnels suite à de nombreuses blessures, il est entré en cours de jeu contre le SCR Altach fêtant cette première en pro par un but exceptionnel. Pour tous les lecteurs, il a gentiment accepté de se présenter dans un entretien-découverte !

Etat Civil

Date de naissance : 14/08/1998
Lieu de naissance : Gonesse
Taille : 1,90 cm
Poids : 82 kg
Postes : Milieu défensif/Défenseur central
Meilleur pied : Droit
Clubs successifs :

  • 2009 – 2010 : FC LE BOURGET (U13 REGIONAUX)
  • 2010 – 2013 : AAS SARCELLES (U14 REGIONAUX / U15 DSR) Montée en DH
  • 2011 – 2013 : INF CLAIREFONTAINE (U14 / U15)
  • 2012 – 2013 : SELECTION IDF (U15)
  • 2013 – 2015 : SM CAEN (U17 NAT)
  • 2015 – 2016 : SAINT BRICE FC (SENIOR DSR) Vainqueur coupe de Paris
  • 2016 – 2017 : PARIS FC (CFA2)

 

Tu vas disputer ta première saison à Sochaux, peux-tu te présenter en retraçant ton parcours ?

Je m’appelle Loreintz Rosier. J’ai 18 ans. Je suis né le 14 août 1998. J’habite à Sarcelles et je suis arrivé en provenance du Paris FC. Je joue essentiellement milieu de terrain plutôt défensif, mais je peux également évoluer à plusieurs postes, notamment défenseur central.

J’ai commencé le foot à 6 ans. J’ai appris les bases au Saint Brice Football Club pendant 5 saisons. J’ai, ensuite, joué au Football Club du Bourget et à l’ AAS Sarcelles afin d’évoluer au plus haut niveau de ma catégorie a l’époque. Puis, je suis rentré à l’INF Clairefontaine dans la promotion 98.

À la sortie de mes deux ans à Clairefontaine, j’ai signé aspirant avec le Stade Malherbe Caen, où je n’ai effectué que deux saisons sur les trois de mon contrat initial, suite à des différends. La deuxième année, j’ai préféré résilier et tenter de rebondir ailleurs. Ce que j’ai fait en jouant en Senior DSR avec Saint Brice Football Club lorsque je n’étais qu’un U19 première année. Ensuite, j’ai effectué une saison au Paris FC en CFA2 la majeure partie du temps et U19Nat de temps en temps avant de rejoindre le FCSM.

Pourquoi avoir choisi de devenir footballeur ?

Sincèrement, je ne m’en rappelle même plus, tellement je désire ça depuis tout petit ! J’ai encore des souvenirs de moi, tout petit, regardant les matchs à la télévision avec mon père et mon oncle. Et le foot c’est un petit peu le sport par excellence ! Donc à force de le pratiquer, j’y ai pris goût et depuis que je suis petit je veux en faire mon métier.

Comment as-tu été repéré et pourquoi avoir choisi de rejoindre le FCSM ?

Tout d’abord, par la section de recrutement en région parisienne. J’ai d’abord fait un rassemblement sur Paris. Le club a donné suite à un stage d’une semaine au centre de formation avec le groupe élite (CFA2-U19), puis je suis revenu 3 jours avec le groupe professionnel en fin d’année dernière.

Le projet sportif avec la possibilité de rapidement intégrer le groupe professionnel et de faire ses preuves a été un point essentiel dans ma décision, ainsi que le cadre de vie. À Sochaux, j’aurai uniquement le foot en tête et je risquerai moins de me disperser qu’ailleurs. De plus, je connaissais déjà Marcus Thuram depuis Clairefontaine ainsi que Jason Pendant qui vient de Sarcelles lui aussi.

Tu es donc polyvalent. Quel est le poste dans lequel tu préfères évoluer ?

Je me sens mieux et plus utile au poste de milieu défensif, surtout dans un milieu à trois où je suis la pointe basse. Depuis Clairefontaine j’ai été formé à évoluer à ce poste, j’en connais les principes et devoirs. Mais que j’aime aussi amorcer les premières relances, tout en ayant une mobilité plus importante qu’un défenseur central. J’apprécie également le fait de pouvoir aller chercher haut l’adversaire lors d’un pressing. C’est le fait de pouvoir être décisif des deux côtés du terrain qui me plaît.

Comment te qualifierais-tu sur un terrain ?

Je ne pense pas avoir un style particulier. Je cherche avant tout à être efficace et à porter le jeu vers l’avant. On me répète souvent que je dois m’appuyer sur mes qualités qui sont : la vison du jeu et la qualité de passes, courtes et longues. Je travaille pour améliorer encore ma vitesse d’exécution. Je pense avoir encore une marge de progression en vivacité et explosivité. Bien sûr, je m’inspire des plus grands à mon poste comme Sergio Busquets et Toni Kroos.

Comment s’est passée ta dernière saison avec le Paris FC ?

La saison au PFC a été une année charnière, puisque ça a été ma première année au niveau national en senior. C’est une année où j’ai pleinement atteint mes objectifs. J’avais pour but de m’imposer en CFA2, en visant plutôt la 2ème phase du championnat. Ça me paraissait correct pour un U19. Cet objectif a été atteint dès la préparation, puisque j’ai effectué 90% de mes matchs en tant que titulaire en CFA2.

C’est une année où j’ai pu progresser énormément. J’étais en compétition tous les week-ends. Lorsque l’équipe CFA2 n’avait pas match (Coupe de France ou Coupe de la Ligue), en tant que U19, j’évoluais en U19 national. J’ai pu acquérir de l’expérience et évoluer. Paradoxalement j’ai aussi connu des frustrations, car on ne m’a pas donné l’opportunité de faire mes preuves avec le groupe national.

Tu rejoins donc le FCSM où tu es directement appelé en renfort au stage en Autriche. On te découvrira lors du match de préparation où entré en jeu tu inscris un magnifique but. Qu’est-ce que tu retiens de cette expérience ?

Dans un premier temps, je suis content d’avoir été appelé pour rejoindre le stage en Autriche. Le groupe est jeune mais démontre beaucoup de qualités. On s’entraîne dans une bonne ambiance où tout le monde est volontaire. C’est le résultat de la mise en place et du travail du staff.

J’ai très bien été accueilli par le groupe et le staff, et je profite de cette interview pour les remercier. C’est la première fois que j’évolue avec un groupe de ce niveau Ligue 2. Je me sens en mesure de répondre au niveau exigé, même si je ne pense pas être encore au meilleur de ma forme, du fait de mon arrivée tardive dans le groupe.

Que penses-tu du centre d’entraînement et de la formation en général au FCSM ?

Le complexe est très bien, notamment avec la proximité des terrains et le synthétique couvert. La formation en général au FCSM est réputée en France. Même si le club n’évolue plus au plus haut niveau hexagonal, sa réputation n’est plus à faire. C’est d’ailleurs pour cela qu’il faut qu’il y retourne au plus vite et je compte y contribuer.

Quels sont tes, objectifs pour cette saison et tes projets sur le plus long terme ? 

Travailler pour intégrer le groupe professionnel, m’y imposer et devenir incontournable. Bien évidemment monter en Ligue 1.

Comme tout compétiteur, je souhaite jouer au plus haut niveau, c’est-à-dire le niveau international, que ce soit avec l’équipe nationale ou à travers des compétitions internationales dédiées aux clubs. Les rêves restent parfois des rêves, mais avec de la persévérance, de l’écoute et du travail celui-là me semble accessible.

Un mot pour conclure ?

Je te remercie personnellement de m’avoir offert l’occasion de me présenter aux supporters dans cette interview. Je remercie le FC Sochaux-Montbéliard de la confiance et des espoirs qu’ils mettent en moi.

 

Toute La Bande à Bonal et moi-même remercions Loreintz ROSIER pour le temps qu’il nous a accordé et lui souhaitons une très bonne saison !

5

Auteur: Alexis De Freitas

Spécialiste des jeunes du centre du FCSM (CFA aux U15), auteur à La Bande à Bonal et à Espoirs du Football, consultant Radio de Soyons Sport ⚽

Commentez