U19 : Que retenir de cette saison ?

Alors que 3 joueurs, Konaté, Ruiz et Aktas, ont déjà fait des apparitions avec les pros, le groupe U19 est l’antichambre de l’élite où se repèrent les futurs talents du FCSM. Alexis De Freitas fait le point sur la saison des lionceaux, coachés par Eric Hély.

J’ai apprécié :

  • La philosophie de jeu : Repartir de derrière avec des redoublements de passe. Fixer d’un côté, aller voir de l’autre en passant par la percussion ou les dédoublements. Partir d’un jeu très court pour trouver un déséquilibre sur un côté et déstabiliser l’adversaire.
  • 3 joueurs U19 déjà appelés en Ligue 2 : Ibrahima KONATE (1999), titulaire indiscutable depuis janvier en défense centrale et 2 joueurs d’avenir : Aksel AKTAS (1999), Jean RUIZ (1998).
  • Des bons résultats en championnat : les Sochaliens terminent la saison à la 4ème place avec 48 points et un bilan de 14 victoires, 6 nuls et 6 défaites. Une différence de buts de +16 (45 marqués contre 29 encaissés). Une amélioration énorme comparée à la saison dernière où l’équipe avait fini 10ème avec un bilan de 9 victoires, 7 nuls et 10 défaites.
  • Des cadres qui ont été à la hauteur de leur responsabilité : On commence avec Maxime LOICHOT, 22 titularisations (20 en championnat, 2 en Gambardella + 3 en CFA2 et 4 entrées). Auteur de 6 buts (4 en U19, 2 en Gambardella), il a énormément pesé dans le jeu offensif de cette équipe par sa qualité de passe (notamment en dernière passe) mais aussi dans les coups de pied arrêtés où il est le tireur n°1 de cet exercice en U19 et CFA2. Salem MBAKATA a pris une autre dimension cette année avec 19 titularisations (1 but) + 8 en CFA2 et 5 entrées. Reconverti latéral, il a su montrer qu’il pouvait s’adapter à un poste différent du sien. Si l’on s’attendait à un apport offensif, il est également intelligent dans sa défense avec beaucoup d’anticipation et de duels remportés. Capitaine sur les derniers matchs en signe de reconnaissance pour sa saison. Victor GLAENTZLIN a été pour moi la surprise de la saison. Meilleur buteur du groupe avec 11 réalisations en 15 titularisations. J’ai senti énormément de progrès de sa part dans le placement et la vision du jeu. Récompensé par 1 titularisation et 5 entrées en CFA2. Endy JOSEPHAU, auteur de 13 titularisations en U19 car souvent retenu en CFA2 (8 titularisations + 2 entrées), est pour moi le pilier de la défense avec son gabarit intéressant de 1m84 et 73 kg. Il possède des qualités (vision du jeu, sens de l’anticipation, puissance, jeu de tête) qui devrait faire de lui un joueur professionnel dans les années à suivre. Enfin, Yohan SEPTIER a de nouveau fait du bien  à cette équipe à la récupération mais aussi dans l’animation offensive avec des passes clés et même 3 buts en championnat. Son bilan est de 13 titularisations en U19, 2 en Gambardella et 1 (+2 entrées) en CFA2. On peut regretter sa blessure dans le sprint final au podium.
  • L’apport des recrues externes : Il n’aura fallu attendre que 3 matchs pour que Maxime JUANOLE devienne le gardien titulaire des U19. Originaire de Nogent-sur-Marne, ce joueur, doté d’un bon jeu au pied et d’une détente intéressante, a été titulaire à 21 reprises et a disputé les matchs de Gambardella. Egalement aligné en CFA2 contre Ornans, le week-end dernier. Alexis SAINFLEUR, arrivé latéral droit, m’a également fait bonne impression. Ce défenseur, très rapide possédant une bonne qualité de passe, a disputé 20 rencontres d’U19 en tant que titulaire et apporte même sa polyvalence en étant aligné actuellement défenseur central. Enfin, le jeune Luther ARCHIMÈDE a lui été titulaire à 15 reprises en U19, 1 en CFA2 (+4 entrées) et a inscrit 5 buts (+1 en Gambardella en 2 titularisations). J’aime bien le profil de ce joueur capable de jouer attaquant ou ailier. Il a une vitesse et un potentiel d’accélération non négligeable. Est souvent trouvé grâce à la qualité des appels de balle.
  • Des premières années qui apprennent vite : dans les 11 joueurs ayant eu le plus de temps de jeu, 6 sont nés en 1999 : Gaëtan BEUVE (19 titularisations en championnat, 2 buts. 4 entrées en CFA2), Romain SANS (19 titularisations en championnat. 6 en CFA2 + 3 entrées), Boris MOLTENIS (18 titularisations en championnat, 1 but. 1 titularisation en CFA2), Luther ARCHIMÈDE (voir ci-dessus), Emile RZEPECKI (15 titularisations en championnat. 11 en CFA2 pour 1 but et 1 passe décisive + 7 entrées) et Isaak UMBDENSTOCK (15 titularisations en championnat. 2 entrées en CFA2).
  • Des joueurs, avec peu de temps de jeu, qui ont su se montrer : Sergen BULUT (1999), 1 seule titularisation et 2 buts pour ce joueur polyvalent (attaquant/ailier), trop souvent freiné par des blessures. Amidou DIALLO (1999), 1 seule titularisation et 1 but. Des belles entrées et une titularisation contre Strasbourg où il a montré des bonnes choses avec une passe décisive notamment. Amirdine MDJASSIRI (1999), milieu capable de jouer en 6 ou 10, titulaire à 6 reprises pour 1 but. Des belles choses également dont ce dernier match à Auxerre où il a été solide. Maxence LACROIX (2000), déjà 5 titularisations en U19 pour ce défenseur central international U17 qui a disputé le championnat d’Europe récompensé d’une saison abouti en U17. A cela, j’ajouterais des joueurs U17 qui auront une carte à jouer la saison prochaine après une grosse saison. Je pense à : Jordan D’AMBROSIO (1 titularisation U19, 1 but), Cameron DJASSOUGUE (1 titularisation), Mathys KUNTZ (4 titularisations), Gabin LAMBOLEY (1 titularisation) ou encore Adrien L’HERITIER (1 titularisation).

    J’ai moins aimé :

  • Le mauvais parcours en Gambardella : après avoir éliminé facilement l’AS Elsau Portugais Strasbourg 9-1, les Sochaliens ont été sortis au 2ème tour par l’ESTAC Troyes sur le score de 1-0 dans un match où l’équipe n’a jamais réussi à mettre en danger son adversaire. Un parcours qui fait « tâche » après l’élimination en 1/2 finale l’année précédente ou le sacre en 2015.
  • L’incompréhension au poste de latéral : selon moi, des erreurs ont été faites… Si je peux comprendre le fait de réaliser du turnover sur les premiers matchs, comment expliquer qu’en février nous n’ayons toujours pas de latéral précis. Ainsi, on retrouve des joueurs comme Maxime Loichot à ce poste qui pour moi n’ont rien à faire là. Pourquoi se priver de la qualité de passe de Maxime au milieu en sachant que l’on possède Alexis Sainfleur notamment recruté pour cela… A l’heure actuelle, ce problème a bien été résolu. Ainsi, nous possédons 2 latéraux de qualité capable d’apporter offensivement, qui sont Romain SANS et Salem MBAKATA. Alexis SAINFLEUR repositionné lui défenseur central. Salem, ailier gauche de base, m’a fait bonne impression à ce poste depuis déjà plusieurs matchs. Sans, milieu défensif au début de saison, est un choix qui a été mis en place plus rapidement et devenu une valeur sûre pour le groupe. Des solutions à ce poste qui ont pris du temps, nous ont coûté des matchs, mais qui seront payantes pour l’avenir. Si j’ai souvent remis en cause les choix à ce poste, force est de constater qu’Eric HELY a fait de cette faiblesse du début de saison, une force pour l’avenir.
  • Podium raté d’un point : 3ème à la 25ème journée, Sochaux s’est donc fait dépasser par Metz sur le fil. Difficile d’en vouloir aux Sochaliens qui ont livré une belle prestation à Auxerre, ramenant un point de chez le 2ème. Mais une succession de petites erreurs, au long de la saison, aura été fatale pour ce groupe qui aurait mérité de décrocher cette 3ème place, objectif de la 2ème partie de saison.
  • La grosse blessure de Clément PAYAN dès le début de saison : auteur d’une première année encourageante en U19 (2ème meilleur buteur du groupe) la saison dernière, je confiais aux supporters qu’il serait l’une des forces en attaque pour ce groupe. Pourquoi ? Car c’est un attaquant qui a une qualité d’appel extraordinaire. Il a une intelligence de jeu qui, pour son âge, est terrible. Capable de finir les actions, c’est surtout les possibilités qu’il offre à ses partenaires qui m’intéressent. D’autres qualités comme son accélération, son agilité et sa détente verticale sont à signaler pour cet attaquant local, originaire de Montbéliard. Mais une grave blessure au début de saison (ligaments croisés) va le tenir éloigné des terrains presque toute la saison. Ainsi, il fera son retour en titulaire seulement le 16 avril, place qu’il n’a plus quitté depuis. Élu homme du match contre Strasbourg après avoir inscrit un but, provoqué un penalty et réalisé de nombreux appels pour étirer un bloc compact.

Retour sur le parcours en Championnat

14 victoires dont 8 à domicile (2-1 contre Épinal, 2-1 contre Evian, 3-1 contre Reims, 1-0 contre Troyes, 6-0 contre Racing Besançon, 2-1 contre le DFCO, 3-1 contre l’ASPTT Dijon, 3-2 contre RC Strasbourg) et 6 à l’extérieur : (1-4 au Racing Besançon, 0-2 à l’ASPTT Dijon, 1-2 à Metz, 0-1 à l’Entente SSG, 2-4 à Épinal, 1-3 à Troyes).

6 nuls dont 3 à domicile (1-1 contre l’AJA, 0-0 contre l’Entente SSG, 2-2 contre Torcy Val Maubuée) et 3 à l’extérieur (1-1 au DFCO, 1-1 au RC Strasbourg, 0-0 à Auxerre).

6 défaites dont 2 à domicile (0-2 contre Nancy, 1-4 contre Metz) et 4 à l’extérieur (2-0 à Torcy Val Maubuée, 2-1 à Evian, 1-0 à Reims, 1-0 à Nancy).

Le classement

Sochaux termine 4ème de ce championnat avec 48 points et un bilan de 14 victoires, 6 nuls et 6 défaites. Les Sochaliens ont marqué 45 buts (26 à domicile et 19 à l’extérieur) et en ont encaissé 29 (16 à domicile et 13 à l’extérieur). La différence de buts est donc de +16. Sochaux possède la 4ème meilleure attaque et la 5ème meilleure défense.

Temps de jeu

A en juger les titularisations, on peut dresser le onze type de la saison de la façon suivante :

4-2-3-1 : Juanole – Mbakata, Sainfleur, Moltenis, Sans – Umbdenstock, Rzepecki – Archimède, Loichot, Beuve – Glaentzlin.

Au classement des buteurs

1er : GLAENTZLIN avec 11 buts

2eme : LASME avec 7 buts

3eme : ARCHIMÈDE avec 5 buts

4eme : LOICHOT avec 4 buts

5eme : SEPTIER avec 3 buts

6eme : BEUVE avec 2 buts

6eme : BULUT avec 2 buts

6eme : JOSEPHAU avec 2 buts

6eme : KONATE avec 2 buts

10eme : AKTAS avec 1 but

10eme : D’AMBROSIO avec 1 but

10eme : DIALLO avec 1 but

10eme : MBAKATA avec 1 but

10eme : MDJASSIRI avec 1 but

10eme : MOLTENIS avec 1 but

10eme : PAYAN avec 1 but

Retour sur le parcours en Gambardella

64èmes de finale : AS Elsau Portugais Strasbourg 1-9 Sochaux

Buteurs : Jean RUIZ X2,  Yohan SEPTIER, Maxime LOICHOT X2, Luther ARCHIMÈDE, Aksel AKTAS, Bryan LASME et Salem MBAKATA

32èmes de finale : ESTAC Troyes 1-0 Sochaux

Temps de jeu

Au classement des buteurs

1er : LOICHOT avec 2 buts

1er : RUIZ avec 2 buts

2eme : AKTAS avec 1 but

2eme : ARCHIMÈDE avec 1 but

2eme : LASME avec 1 but

2eme : SEPTIER avec 1 but

2eme : MBAKATA avec 1 but

4

Auteur: Alexis De Freitas

Spécialiste des jeunes du centre du FCSM (CFA aux U15), auteur à La Bande à Bonal et à Espoirs du Football, consultant Radio de Soyons Sport ⚽

Commentez