Le bilan sochalien 2016/17 de Ma Ligue 2 !

Tout au long de l’année nos « spécialistes » avisés vous ont donné leur point de vue sur les matchs du FC Sochaux Montbéliard. La fin de saison ayant déjà sonné pour les sochaliens, c’est le moment de faire le bilan de cette saison sochalienne, ratée à bien des égards.

Après Alban Lepoivre et Rémi Farge, c’est Philippe Dard pour Ma Ligue 2 qui nous dresse son bilan de la saison sochalienne :

Philippe DardPhilippe Dard :
Journaliste pour le site Maligue2, seul site 100% Ligue 2

La Bande à Bonal : Sochaux finit dans le ventre mou de la ligue 2, c’est une surprise ou au final c’est plutôt logique ?

Ma Ligue 2 : Il faudrait reprendre mes premiers articles de début de saison pour vérifier, mais j’étais déjà relativement inquiet pour le FCSM à l’aube de la saison 2016-2017. Le mercato ne m’avait pas vraiment convaincu. Sincèrement, la première partie de saison fut inespérée, et je me suis longtemps planté dans mes pronos puisque je prévoyais la fin de bonne série au début de l’automne… Finalement, la dégringolade est arrivée en 2017 mais l’essentiel était fait, c’est à dire le maintien en Ligue 2. Au vu des nombreux problèmes internes au club, c’est un moindre mal. Même si, au final, cette saison n’aura pas servi à grand chose. On ne peut même pas parler de saison de transition, car la lisibilité sur l’avenir est quasi nulle.

Un match, un fait marquant de la saison sochalienne ?

Le premier qui me vient à l’esprit est le Sochaux-Brest du début de saison. Pendant quasi tout le match, on a vu ce qu’Albert Cartier était capable de construire de positif avec un groupe qui adhérait à son discours.

La fin de match folle et le retour de Brest participent aussi à se remémorer cette rencontre, mais elle ne doit pas faire oublier la qualité de la prestation produite ce soir là. Des matchs du FCSM que j’ai pu voir cette année, contre une grosse équipe, c’est probablement la performance la plus aboutie.

Côté joueurs, les  satisfactions de la saison sochalienne ?

Forcément, les 14 buts de Faneva Andriatsima pèsent lourd dans la balance. A l’image du parcours du FCSM, je ne le pensais pas capable de tenir aussi longtemps sur la durée. On sait que Faneva réalise toujours des débuts de saison tonitruants, atteignant les 7-8 buts en 3 mois. Et après, il se tasse. Physiquement, techniquement, et parce qu’il est mieux pris aussi. Là, il a su réaliser la plus belle saison de sa carrière, c’est remarquable à 32 ans. Il n’empêche, si le FCSM a vraiment l’ambition de disputer la montée en L1, Faneva Andriatsima ne peut pas être l’attaquant numéro 1. Au mieux le second titulaire dans un système à deux attaquants. Voire le numéro 2 du neuf, ou le troisième attaquant dans la hiérarchie.
Bon, si je parle d’Andriatsima je suis obligé d’évoquer son copain Florian Martin. Comme en politique il faut un peu de parité 😉 On a vu ces dernières semaines ce qu’un Florian Martin en confiance pouvait apporter. Au club d’en faire l’un des piliers du renouveau l’an prochain. Idem pour Mickaël Alphonse, qui est au final mon meilleur sochalien de l’année. Je le suivais déjà à Bourg, il a prouvé qu’il avait le niveau pour s’imposer dans un club de plus gros calibre et dans un contexte peu évident.

Les déceptions ?

Je n’ai pas forcément envie d’incriminer des joueurs qui, je trouve, ont été relativement courageux. Les problèmes sportifs du FCSM viennent avant tout de la direction. A un moment, les joueurs sont forcément impactés. Ils n’ont eu aucune lisibilité sur le projet du club durant toute la saison. Alors quand la machine s’est enrayée sur le terrain, les têtes ont petit à petit lâché.

Avec le coup de grâce de l’annonce de la fin de contrat de Cartier, sans annoncer quelle suite. Début mai, rien n’était encore prévu pour la saison prochaine. Ce n’est pas en mai 2017 que le championnat 2018 se gagnera, mais ça peut déjà être là qu’il se perdra.

Le bilan de Coach Cartier ?

Le bilan comptable d’ensemble me semble correct. Si l’on considère le sauvetage de l’an dernier, le maintien cette saison et les parcours en Coupe, il a fait le taf. Sans plus. C’est là l’immense regret du passage d’Albert Cartier à Sochaux : le coach au discours humain et passionnel a laissé progressivement place à un dicteur de chiffres sans intérêt, notamment dans des conférences de presse d’après match devenues presque fades. J’ai l’impression d’avoir perdu le coach du FC Metz au fur et à mesure de ses mois sochaliens. Pour le coup, sa non-reconduction me semble aussi une bonne chose pour lui.

Un favori pour remplacer Cartier ?

Aucun. Si les propriétaires du club veulent « un Nom », pour faire ce que l’AJA n’a pas réussi il y a quelques mois, qu’ils le fassent. Et qu’ils se plantent, en beauté.

L’avenir sportif de Sochaux, vous le voyez comment pour la saison prochaine ?

La période qui arrive va être cruciale. Si la direction se décide enfin à placer un cap, à construire un vrai projet sportif avec l’ambition d’une remontée sur 2-3 ans, le FCSM pourra renaître progressivement. Il faut vite choisir un entraîneur, donner des garanties aux joueurs avec qui le club veut construire son projet, se séparer de ceux qui ont montré leur incapacité à jouer le haut de tableau Ligue 2 et attirer du sang frais.

Il faudra a minima 6-7 nouveaux confirmés pour construire quelque chose de solide, c’est à dire assurer rapidement le maintien et se projeter vers le top 10. Avec une construction sur plusieurs saisons, comme l’a fait le SB29 avec Furlan. C’est un vœu pieu évidemment. Car pour l’instant, l’avenir sportif de Sochaux… je ne le vois pas ! Puisque rien n’est encore clairement défini… Wait and see….
1

Auteur: BonalBoy

Abonné depuis 1999 chez ce bon vieux Auguste. En tournée dans toute la France quand le vent le permet.

Commentez