Les stats individuelles de Sochaux – Auxerre

Même si on a décidé de ne plus faire les notes ni les avant-matchs pour se mettre au niveau de motivation des joueurs sochaliens, pour les amoureux de la data et les autres, voici leurs stats individuelles lors du match Sochaux Auxerre. [BonBonal : je repasse par dessus pour ajouter quelques commentaires]

Si on regarde les radars par postes (attaquants, milieux, défenseurs), pour comparer le rendement des sochaliens aux autres joueurs de même catégorie, le seul endroit où un problème est visible tient aux attaquants.

Bérenguer a obtenu des fautes, Larbi a réussi ses passes. Mais pour le reste, les Auxerrois dominent le secteur.

 

 

La situation au milieu est étonnante pour qui a entendu Cartier se plaindre du rendement en berne de Tardieu, alors qu’il apparaît comme le joueur qui a réussi le plus de duels aériens, d’actions et de passes. Ramaré est en-dessous, mais avec quelques passes clés (qui déclenchent un tir).

 

 

La situation des centraux illustre les limites de ce genre de visualisation puisque Ogier se distingue par son volume d’activité, alors qu’il semble fautif sur le but. Konaté a un rendement beaucoup plus proche de la normale.

Il n’y a pas grand chose à comparer du côté des latéraux. Du fait des dispositifs tactiques en présence, il ne reste que nos deux sochaliens. On vérifie qu’Alphonse parvient à placer des gestes offensifs, dont Gibaud, sur son mauvais pied, est incapable. Ce qui handicape l’équipe quand il faut revenir au score.

Mickael Alphonse 114 ballons joués

Florent Ogier 92 ballons joués

Ibrahima Konate 68 ballons joués

Pierre Gibaud 115 ballons joués

Florian Tardieu 111 ballons joués

J’ai été plutôt surpris d’entendre Cartier pointer le rendement de Tardieu. Ce qui ne correspond pas vraiment à ce que l’on discerne sur les radars.

 

 

 

 

Le problème ne me paraît pas tellement dans le volume de jeu, mais le caractère latéral des passes. Tardieu a d’abord trouvé Alphonse et Bérenguer. Ce qui n’est pas absurde, mais rarement en position d’amener une offensive. De la part d’un joueur qui a essentiellement une fonction de récupérateur, cela ne paraît pas scandaleux. Le problème est que Ramaré a peu ou prou les mêmes schémas de passes, avec les latéraux et Larbi en interlocuteur privilégié.

 

 

Johan Ramaré 85 ballons joués

Florin Berenguer 47 ballons joués

Mohamed Larbi 77 ballons joués

Faneva Andriatsima 39 ballons joués

Les radars de Faneva pointent ce qui a été un des grands échecs de la composition de Cartier, c’est-à-dire l’association entre Fanéva et Touzghar qui n’a pas porté ses fruits.

Non seulement Touzghar a été absolument transparent, mais Fanéva voit sa prestation diminuée par rapport à son rendement habituel.

Yoann Touzghar 22 ballons joués

 

Personnellement, j’ai du mal à comprendre le recrutement de Touzghar qui, de par son statut, prétend logiquement à une place de 2e pointe, ce qui contraint la composition… alors même que l’arrivée de Larbi nous offre désormais 3 prétendants au rôle de numéro 10, lequel est sacrifié par la présence d’une 2e pointe.

 

 

Conclusion

On a vu contre Auxerre l’échec du schéma de jeu proposé, en 442. Le schéma n’était pas absurde face à une équipe qui joue avec 3 centraux. Il a échoué pour 4 raisons principales de mon point de vue : (1) la difficulté de Fanéva et Touzghar à fonctionner ensemble et le faible rendement de ce dernier, (2) la trop faible implication offensive des milieux, qui fait que sur les nombreux centres – notre seule voie d’accès à la surface – les sochaliens étaient en infériorité numérique radicale, par peur de se découvrir face aux contre-attaques, (3) l’absence d’alternative dans un jeu offensif stéréotypé : débordement, centre pour personne, peu d’occupation des espaces entre les lignes, ce qui suppose un mouvement constant des offensifs, (4) le déséquilibre entre le côté droit où Alphonse parvient régulièrement à faire des différences et le côté gauche où Gibaud a grand mal à faire des différences offensives quand il monte.

Print Friendly
0

Auteur: BonalBoy

Abonné depuis 1999 chez ce bon vieux Auguste. En tournée dans toute la France quand le vent le permet.

Commentez