Orléans – sochaux : Le Débrief !

Nous attendions avec une impatience bien compréhensible la première victoire de 2017. Ce ne sera pas pour ce mois-ci. Après un but encaissé sur une erreur défensive, les Sochaliens n’ont jamais su se montrer dangereux.

Merci pour ceux qui ont voté malgré la déception, c’est encore l’excellent Rémi Farge qui est le plus représentatif de l’ensemble des votants avec 3,75 d’écart aux moyennes. Suivent Nicolas Duquet à 4,69, lamthi25 à 4,88 Karamelis à 5,31 et liliondua à 6,65.

Pour ce qui est du podium, il n’y a qu’un joueur cette semaine, les autres n’ayant pas obtenu la moyenne : Marcus Thuram.

Nous intégrons à partir d’aujourd’hui des visualisations de type « radar », à partir des données que nous fournit notre partenaire Instat. Chaque joueur est comparé à la performance moyenne dans sa catégorie (défenseurs centraux, latéraux, milieux, joueurs offensifs) sur le match.

Passons au débrief individuel des joueurs

Dilo : Ma note : 4,5 – Moyenne : 4,90 – Rémi Farge : 5

Après des prestations remarquées en coupe, il n’était pas illogique de le voir pointer ses crampons en championnat. Il n’a pas eu grand chose à faire. On reprochait à Prévôt de ne pas être suffisamment décisif, il ne l’a pas été non plus sur le but malgré un angle plutôt fermé.

Pour l’Est et France Football, ça vaut tout de même la moyenne : 5.

Fuchs : Ma note : 4 – Moyenne : 3,63 – Rémi Farge : 3,5


Sa prestation a été gâchée dès la 6e minute par une défense approximative sur le virevoltant Nabab. On peut estimer que son positionnement au poste de latéral est une circonstance atténuante, ou considérer qu’il y a parfois un peu de suffisance dans son jeu. Gageons qu’il saura rebondir.

L’Est et France Football se rangent à l’avis général : 4

Ogier : Ma note : 5 – Moyenne : 4,70 – Rémi Farge : 4,5

Il n’a pas particulièrement commis d’erreur, mais il nous a habitué à plus de précision dans ses relances. Nos adversaires se sont régalés sur ses longs ballons.

L’Est et France Football ont trouvé que la charnière avait fait son boulot : 6 pour lui.

Onguéné : Ma note : 5,5 – Moyenne : 4,37 – Rémi Farge : 4

Il a remporté de nombreux duels de la tête. Plus incisif que d’habitude, il est même venu jusqu’au milieu de terrain en disputer. Vous en attendez plus de lui, ça n’a donc pas suffi pour obtenir la moyenne.

Comme son compère c’est un 6 pour L’Est. Pour France Football c’est moins bon un 5.

Gibaud : Ma note : 4,5 – Moyenne : 4,27 – Rémi Farge : 4


Ce n’était pas son meilleur match. Il s’en est plutôt bien sorti défensivement, mais c’est lui qui a rendu le plus de ballons aux Orléanais. Il a tenté quelques centres, sans grande réussite.

L’Est ne l’a pas trouvé si mauvais et lui accorde 5,5. France Football lui colle la moyenne c’est un 5.

Tardieu : Ma note : 5,5 – Moyenne : 4,43 – Rémi Farge : 5


Il est si bon d’habitude qu’on attend beaucoup de lui à chaque match. Sa prestation n’a rien d’infamant, mais il n’a pas été assez inspiré pour remonter proprement les ballons. C’est la plaque tournante de l’équipe, et quand le jeu ne tourne pas rond, il en est en partie responsable..

L’Est a plutôt apprécié sa prestation : 5,5. Pour France Football ce sera un 6.

Ramaré : Ma note : 4,5 – Moyenne : 3,87 – Rémi Farge : 4


Après une première mi-temps atone, il s’est un peu rattrapé en 2e. Pas suffisamment pour obtenir la moyenne toutefois. Il n’a pas été assez efficace en tant que milieu relayeur, ce qui est un minimum pour un milieu défensif quand il perd plus de ballons qu’il n’en récupère.

L’Est a été beaucoup plus enthousiaste et lui accorde un 6. France Football lui accorde la moyenne c’est un 5.

Thuram : Ma note : 4,5 – Moyenne : 5,10 – Rémi Farge : 6


Partant du fait qu’un joueur avait plus besoin d’encouragements que de critiques après une première titularisation, nous avons préféré noter Thuram plutôt que Ruiz. Vous l’avez d’ailleurs élu homme du match. Pas pour ses stats, mais pour ses nombreux appels, son jeu en passes courtes et en déviations. C’était ce qui manquait à l’équipe pour déstabiliser nos adversaires.

Ca ne vaut pas plus que la moyenne pour l’Est et France Football ce sera un 5.

Sao : Ma note : 4,5 – Moyenne : 4,53 – Rémi Farge : 4,5


Une course et un tir enroulé, voilà ce qui suffit parfois à enflammer un stade, à empocher les 3 points et accessoirement à sauver une prestation médiocre. Mais quand il manque le geste final, il ne reste plus grand chose à sauver. Sao gagnerait à être plus collectif, afin de pouvoir s’illustrer autrement que sur un exploit individuel.

L’Est et France Football ont trouvé sa prestation satisfaisante et lui accordent un 6.

Honorat : Ma note : 4,5 – Moyenne : 3,83 – Rémi Farge : 3,5


Tout comme Moussa, Honorat est plus à l’aise quand il y a des espaces et pour jouer en contre. Quand on perd 1-0 au bout de 6 minutes, c’est plus compliqué. Son incapacité à poser le jeu ne lui permet pas de briller dans ce genre de match..

L’Est n’a pas apprécié et lui donne la même note qu’à Fuchs : 4. France Football est moins sévère et lui accorde la moyenne un 5.

Andriatsima : Ma note : 5 – Moyenne : 4,73 – Rémi Farge : 4


Une tête à bout portant qui finit dans les bras du gardien, il s’en est fallu de peu pour que le match soit tout autre et sa note avec. Difficile de lui tenir rigueur de quoi que ce soit alors qu’on l’envoie à la mort sans arrêt. Un buteur a besoin de ballons, et pas de passes aussi longues qu’imprécises.

Pour l’Est ça ne vaut pas non plus la moyenne : 4,5. Pour France Football ce sera la moyenne avec un 5.

Passons au coach Cartier

La composition du match : Ma note : 6 – Moyenne : 5,14 – Rémi Farge : 4

Si nous avons perdu notre attaquant helvète, Cartier a toujours son couteau-suisse : Fuchs. Milieu défensif, latéral gauche, latéral droit. Ça ne lui a pas réussi cette fois. Il pouvait toujours mettre Gibaud à ce poste et Pendant à gauche. En ce qui concerne l’animation, en l’absence de Bérenguer, il ne restait plus de joueur capable d’apporter du jeu, il a donc plus ou moins attribué cette tâche à Ruiz, qui à l’exception d’un caviar sur Andriatsima a été en grande difficulté. De quoi créer des attentes autour de l’arrivée de Larbi dans le groupe.

L’impact des changements : Ma note : 4 – Moyenne : 4,21 – Rémi Farge : 4

Cartier n’a procédé qu’à 2 changements, dont un plutôt tardif avec la sortie de Honorat pour Robinet à la 84e. Pourquoi attendre si longtemps alors que Franck était en difficultés. L’entrée de Thuram a été plus heureuse puisque vous l’avez élu homme du match.

La tactique du match : Ma note : 4 – Moyenne : 2,86 – Rémi Farge : 5

Cartier a dit après le match qu’il regrettait que nous nous soyons enfermés dans l’axe au lieu de continuer à essayer de passer sur les côtés. Mais nous sommes trop prévisibles, essayer de passer toujours par les côtés quand nous sommes menés permet à nos adversaires de nous bloquer facilement.
Une fois de plus nous avons constaté que nous avions d’énormes difficultés pour poser le jeu et enchaîner les passes afin de créer des espaces. Les joueurs n’apportent pas assez de solutions, et ça se finit par un « pour toi Fané, bonne chance ! », assorti d’une chandelle qui tient autant du dégagement que de la passe longue.. On le sait, Cartier a toujours insisté sur les efforts défensifs et le pressing, ce point fort risque de devenir notre faiblesse. Allez Albert on se remet aux toros à l’entraînement.

Le match en lui-même : Ma note : 3 – Moyenne : 3,13 – Rémi Farge : 3

Ce n’est ni notre première déconvenue, ni notre première mauvaise série. On s’est peut-être vus trop beaux, aveuglés par les lumières du podium. Nous avons peut-être oublié qu’une bonne défense ne suffisait pas à emporter des victoires. Ce match n’est pas si différent de ceux qui se sont soldés par une victoire grâce à un exploit individuel. Peut-être que comme l’a déclaré Cartier après le match : si on n’a pas gagné, c’est qu’on n’a pas fait assez d’efforts. Didier Ollé Nicole a quant à lui déclaré : « des 3 adversaires qu’on a rencontré depuis que je suis là, c’était la meilleure équipe » sacré compliment quand on sait que dans ces 3 équipes, il y a… Brest.

On va affronter des équipes qui chercheront les 3 points, et qui pour y arriver se découvriront, il y aura donc des espaces qui pourront nous profiter, et contre Brest, nous pourrons peut-être compter sur la présence de Larbi, l’occasion de donner raison au Coach d’Orléans et de renouer avec la victoire. Rendez-vous samedi pour le savoir.

Pour vous aider à patienter, la Bande à Bonal sera particulièrement active cette semaine restez connecté…

Print Friendly
2

Auteur: SAM_BERNARDIN

Commentez