Portrait – Ibrahima Konaté (Réserve & U19)

Ibrahima Konaté, 17 ans, a débuté sa 3ème saison au sein du centre de formation du FCSM. Après avoir enchaîné les grosses prestations en U19 puis en CFA2, il a été convoqué avec le groupe professionnel et a connu sa 1re titularisation, sous le feu des projecteurs, le mardi 10 janvier contre l’AS Monaco, adversaire exceptionnel. Retour sur ce jeune joueur talentueux qui fait déjà beaucoup parler.

Etat Civil

Date de naissance : 25/05/1999
Lieu de naissance : 13e arrondissement de Paris
Taille : 1,93 cm
Poids : 86 kg
Postes : Défenseur central/Milieu défensif
Meilleur pied : Droit
Clubs successifs : Paris FC – FCSM

Ses débuts avant de rejoindre le centre de formation

Ibrahima a débuté le football dans un petit club du quartier, où évoluait déjà son grand frère. Il y a fait une moitié de saison, avant de franchir un cap et de rejoindre le Paris FC, en septembre 2009. Il a commencé en U11, avant de s’adapter rapidement jusqu’en U13. Le rêve de devenir footballeur était là depuis le début. « C’est ma passion depuis petit ! Les matchs qu’on regardait en famille, les parties de foot au quartier… C’est toutes ces choses-là qui m’ont orienté vers ce sport magnifique . »

Ibrahima est ensuite parti faire les détections au FCSM, club dont les structures plaisaient à sa famille. Il s’y est engagé, tout en restant au PFC jusqu’en U15. Il a rejoint le club doubien en juillet 2014, une décision mûrement réfléchie. « Je connaissais déjà quelques personnes avec qui j’étais en tournoi U14. L’ambiance est bonne et je me suis bien intégré. J’avais surtout des objectifs précis pour ne pas me perdre et savoir où aller. J’ai choisi le FCSM car c’est l’un des meilleurs clubs formateurs en France et que les installations et ambitions du club plaisaient à ma famille. »

Néanmoins, Ibrahima n’oubliera jamais son expérience au Paris FC. « Ce club m’a appris énormément de chose et m’a beaucoup fait progresser. Je retiens tous les moments de cette aventure. Je ne peux que les remercier, notamment mes coachs Adams, Karim, Frédéric, Céline, Ismaël, Reda, Samy, Mohamed, Steve, Marc, Emmanuel et Kevin. »  

Son profil

Ibrahima est un joueur polyvalent. Il peut évoluer défenseur central et milieu défensif. Il a notamment été titularisé au cœur de la défense contre l’ASM, poste qui conserve sa préférence. « Je me sens mieux au poste de défenseur central. En jouant milieu défensif, on est souvent dos au jeu et quand je suis face au jeu ça devient plus facile. Par ailleurs, je peux jouer des deux côtés dans l’axe de la défense, même si j’ai une petite préférence pour la droite. »

Il parle beaucoup à sa défense, ce qui n’est pas surprenant quand on connaît son rôle sur le terrain. « Je me définis comme un leader positif surtout quand je joue avec ma catégorie. J’essaye d’amener le groupe vers le haut que ça soit dans la victoire ou la défaite. Mon modèle est Sergio Ramos ! « 

Sur le terrain, il se définit de la manière suivante ses qualités : « mes forces sont ma vitesse, mon agressivité, ma détente et mon sang-froid. J’aimerais améliorer ma vitesse d’exécution et progresser dans l’anticipation. »

Ses années au FCSM

Ibrahima a débuté sa troisième saison au sein du centre du FCSM. Il est très satisfait de son parcours et dresse un bilan positif de ses années de formation. « Les structures sont irréprochables. Les éducateurs font en sorte de nous faire progresser de jour en jour que ça soit sur le terrain ou en dehors. Mes coéquipiers sont magnifiques. Il y a beaucoup de solidarité. L’ambiance est géniale ! Ça rigole et il n’y a jamais de problème particulier. »

Il a connu plusieurs grands moments depuis son arrivée au centre des lionceaux et retient les événements suivants. « Le centre de formation du FCSM m’a permis de découvrir l’équipe de France et de progresser énormément. De plus, les amis que j’ai au centre sont des personnes en or. Je n’aurais jamais pensé rencontrer de telles personnes dans un centre. »

Cette saison, il a été titularisé à 7 reprises en U19, accompagné du brassard de capitaine. Il a d’ailleurs inscrit 2 buts et joué un grand rôle dans la 3ème place de son équipe dans ce championnat, à égalité de points avec Nancy 2ème, et dans le classement des défenses où le FCSM figure également 3ème avec seulement 2 buts encaissés de plus que la meilleure défense.

Ces performances lui ont valu d’être surclassé et de découvrir la CFA2, où il a disputé 6 matchs en étant titularisé à 5 reprises. Pour Ibrahima, il n’y a pas de secret dans cette explosion. « Je peux dire que c’est le travail qui a fini par payer. Tôt ou tard, on est toujours récompensé des efforts. »

Cette explosion ne s’est pas arrêtée là puisque Ibrahima a été convié à s’entraîner avec les professionnels avant d’être convoqué avec eux pour la première fois lors du 7ème tour de coupe de France contre Pontarlier, le 12 novembre. Hélas, il a du attendre avant d’effectuer ses premières minutes en professionnel. « J’ai vécu beaucoup d’émotions à ce moment là. C’était la première avec le groupe pro ! J’étais heureux, et en même temps déçu de ne pas être rentré et déçu de la défaite. Le groupe et le staff m’ont bien intégré en me donnant beaucoup de conseil et en m’encourageant. »  

Le mardi 10 janvier, il a été enfin récompensé, en étant titularisé en défense centrale contre l’AS Monaco, en quart de finale de coupe de la Ligue ! Il nous raconte cette journée. « J’avais un peu la pression avant le match. J’ai eu ma famille au téléphone, qui m’a mis en confiance. Les joueurs du groupe et le staff m’ont dit de ne pas me prendre la tête, d’avoir confiance en moi et que tout irait bien. Une fois sur le terrain, on m’a toujours dit de ne pas refuser le combat. » 

Pour ce premier match, il était opposé à d’excellents adversaires : Valère Germain et Guido Carrillo. « J’ai bien vécu ce match. J’ai eu beaucoup de duels avec Valère et Guido notamment, ça fait partie du football. Mon objectif c’était d’en perdre le moins possible. »

Malgré la pression et des débuts contre l’attaque la plus prolifique d’Europe, avec une charnière remaniée, Sochaux tient le match nul (1-1), avant l’élimination aux tirs aux buts. Ibrahima sort un match impressionnant. Il revient sur cette performance. « Individuellement, je pense avoir répondu présent lors de ce match. Et collectivement, je suis très content de l’équipe. Nous avons fait un gros match face à une grosse équipe, nous avons donné du plaisir aux supporters. Que je tiens à remercier du fond du cœur pour cette magnifique ambiance ! »

Son parcours en Bleu, ses ambitions et ses messages aux lecteurs

L’équipe de France avait également apprécié son profil. Ibrahima a déjà disputé 19 matchs avec la sélection (7 en U17 et 12 en U16) pour 1 but et notamment joué 4 matchs pour les qualifications au championnat d’Europe. « C’est une fierté de porter les couleurs de notre pays et de le représenter surtout. Je retiens que l’équipe de France c’est le top du top et que c’est une récompense d’un bon travail en club. »

Actuellement, ses objectifs sont les suivants : « m’entraîner le plus souvent avec le groupe professionnel, progresser, prendre de l’expérience et avoir du temps de jeu avec eux. Je veux également servir au mieux le club et gagner la coupe Gambardella ! ». Quand on l’interroge sur ses rêves, il revient sur son modèle : « devenir aussi fort que Sergio Ramos et gagner le plus de titres possible. »

Pour les jeunes footballeurs, Ibrahima conseille de « la patience et du travail, avec une exigence élevée ». Il a également tenu à répondre aux nombreux messages des supporters. « Je tiens à les remercier pour le soutien . C’est très gentil et j’espère que tous ensemble nous vivrons de très bons moments sur cette fin de saison. »

Toute La Bande à Bonal et moi-même remercions Ibrahima Konaté pour le temps qu’il nous a accordé et lui souhaitons une très bonne deuxième partie de saison avec toute la réussite possible pour atteindre ses objectifs ! 

3

Auteur: Alexis De Freitas

Spécialiste des jeunes du centre du FCSM (CFA aux U15), auteur à La Bande à Bonal et à Espoirs du Football, consultant Radio de Soyons Sport ⚽

Commentez