L2 : bilan stats à mi-championnat #4 SoTR par équipe

Comme promis après l’attaque, les attaquants, la défense et les gardiens, voici la dernière étape de notre bilan des équipes de ligue 2 avec la possession et le SoTR match par match.

Ballons joués et possession

Regardons d’abord la possession. Première constatation, les sochaliens sont loin d’être une équipe « joueuse » et leur jeu direct se concrétise par une 15ème place au niveau de la possession, bien loin derrière le maître à jouer lensois qui comptabilise plus de 120 ballons de plus par match. Les sochaliens sont d’ailleurs en dessous des moyennes de la ligue 2 aussi bien à domicile qu’à l’extérieur.

Les Lensois et les Brestois écrasent littéralement la concurrence dans la possession de balle et il n’y a que Valenciennes et le Havre qui tentent de s’accrocher dans la volonté de contrôler le jeu.

Les sochaliens ne sont pas les seuls à jouer les premier rôles tout en étant frileux dans le jeu de passes : Strasbourg et Reims sont dans les mêmes standards de jeu.

Dans l’autre sens, le Red-Star et Auxerre sont la preuve que la possession ne fait pas tout puisque ces deux équipes se battent pour se maintenir malgré une possession plutôt intéressante et assez équilibrée entre les rencontres à domicile ou à l’extérieur.

Si on regarde ensemble nombre de ballons joués et possession, on obtient une jolie corrélation. Le graphique confirme que Lens et Brest sont clairement au-dessus de la mêlée. Il montre aussi que le Red Star et encore plus Auxerre sont deux équipes joueuses, mais qui ne parviennent pas à convertir cette aptitude en points.

Côté Sochaux, si l’équipe n’est pas la plus joueuse, elle est loin d’être dominée sur ses matchs puisqu’en moyenne elle flirte avec le 50% tout comme Srasbourg. Le Stade Reimois continue d’alimenter les paradoxes en étant régulièrement dominé au niveau des tirs cadrés tout en obtenant de bons résultats.

Tours et Clermont, les deux équipes avec le moins de ballons joués par match, sont sans surprise les deux plus dominées. Alors que c’est l’équipe la plus prolifique niveau tirs au but, Nîmes est clairement à la traîne.

Ratio de tirs cadrés

D’abord pourquoi cet indicateur ? Car les tirs cadrés permettent le calcul d’un indicateur simple : ce fameux ratio de tirs cadrés (ou SoTR pour Shot on Target Ratio), soit le nombre de tirs cadrés obtenus par l’équipe qui nous intéresse divisé par la somme des tirs cadrés des deux équipes sur le match. L’intérêt de cet indicateur est qu’il présente le meilleur prédicteur des points obtenus par une équipe en fin de saison, derrière les fameux « expected goals ».

Sans surprise toutes les équipes de tête, sauf l’exception Reimoise, sont dans le bon cadran celui du haut à droite, les équipes qui cadrent beaucoup plus que leurs adversaires engrangent le plus de points. Nos sochaliens en font partie mais un peu décrochés du peloton. Les clubs en difficulté sont assez proches les uns des autres à l’exception de Bourg qui doit sa légère avance à son gardien vu la domination permanente qu’ils subissent. Laval paye clairement son manque d’occasions franches.

Le SoTR match par match

Commençons par la situation sochalienne. Lors de cette première partie de saison, le FCSM a été dominé 5 fois sur le SoTR (histogramme en rouge) mais paradoxalement a rapporté à chaque fois au minimun un point. Mieux, le FCSM a réussi contre Lens à ne pas cadrer un tir mais à quand même gagner son match (le hold-up parfait).

A domicile, seul Strasbourg est venu s’imposer malgré une domination sochalienne. A extérieure, lors de ses 4 victoires, le FCSM a dominé 3 fois ses adversaires. Le match au Gazelec fait figure d’exception : la victoire était due en partie au gardien tant la domination des locaux était flagrante.

Le leader Brestois  a lui aussi été dominé 5 fois dont une défaite contre Clermont à domicile. Ils ont compensé par des victoires l’extérieur contre des équipes qui joue le maintien dans ce championnat.

Le dauphin Reimois est l’exception qui confirme la règle pour le moment. L’équipe est très souvent dominée au niveau des tirs, avec 9 matchs dans le rouge ou sans le moindre tir cadré, en n’ayant d’ailleurs jamais remporté un seul match dans cette configuration à l’extérieur. Mais la particularité Reimoise est le presque sans faute à domicile, avec un seul match perdu contre Laval pour 8 victoires. Attention à ne pas trop jouer avec le feu avec la réussite devant le but.

Les Lensois maître à jouer de cette ligue 2 ont été dominés mais ils ont réussi à s’en sortir presque à chaque fois, à l’exception de Strasbourg. Leurs deux autres défaites, contre Amiens et à Sochaux alors qu’ils dominaient, sont deux anomalies qui ne devraient pas se reproduire s’ils maintiennent un tel niveau de jeu.

4ème les Strasbourgeois ont fini l’année sur une très bonne dynamique : 7 fois dominés sur le ratio, ils ont réussi par deux fois à prendre les 3 points, notamment à Sochaux. On voit sur ce graphique, le bon début de saison de ligue 2 des Alsaciens, le moment où ils coincent vers la 7ème journée jusqu’à la 15ème, puis le retour de embellie du jeu dans la dernière ligne droite. S’ils veulent vraiment se mêler à la lutte à l’accession, il va falloir être plus constant dans les performances.

6ème les Troyens ont eu un démarrage chaotique du surement à la digestion de la descente. Puis ils ont trouvés la bonne carburation. Mais cela ne suffit pas encore chez les « gros » du championnat, puisque leur deux dernières défaites sont contre Brest et Reims. A part au Havre, leurs victoires sont à chaque fois des matchs maîtrisés de A à Z.

7ème Amiens est une équipe parmi les moins souvent dominées en termes de Tirs cadrés avec seulement 4 matchs dans la zone rouge. La plus significative est la défaite à domicile contre Sochaux puisque les 3 autres étaient des rencontres à l’extérieur avec des fortunes diverses  à chaque fois. Attention à compenser le départ de son meilleur buteur au mercato pour rester dans la dynamique.

8ème Le Havre après un bon début de saison semble accuser le coup du changement entrainement. S’ils sont en moyenne dominés un match sur deux, sur la première partie de saison, cela ne les empêchait pas de remporter des victoires. Ce n’est plus le cas des 4 derniers matchs catastrophiques pour un prétendant déclaré à la montée.

9ème Nimes  équipe la plus prolifique de ligue 2 en terme de tirs ne domine pas forcément les matchs au ratio de tirs cadrés. La faute à une défense pas assez hermétique.

10ème Clermont est équipe en dent de scie qui alterne le bon et moins niveau tirs. Pour viser plus haut, il va falloir stabiliser les bonnes performances.

11ème Niort est une des équipes le plus souvent dominées en nombre de tirs mais qui s’en sort pour le moment par une efficacité devant le but. Jusqu’à quand ? Attention à la chute programmée.

12ème Valenciennes a besoin de constance pour vivre plus sereinement la 2ème partie de saison.

13ème Le Gazelec est une équipe qui se cherche encore, preuve sa première victoire à domicile au bout de la 12ème journée. Toujours sur courant alternatif.

14ème Bourg Peronnas est très souvent dominé. Ils ne doivent leur salut actuel qu’à la solidité de leur gardien et de leur défense. Une deuxième saison de ligue 2 compliquée qu’il va falloir mieux maîtriser pour ne pas sombrer à la première baisse de régime de leur dernier rempart.

15ème Ajaccio a été 8 fois dans la zone rouge, avec deux petits matchs nuls glanés à la maison. Quand Ajaccio domine son match à la maison, c’est une victoire assurée au bout (5 fois sur 5) Ils connaissent la clé pour se faciliter la tâche, assurer des points à l’extérieur et cela ferait tellement plaisir à Loic de voir une victoire.

16ème On croyait le Red Star bien parti pour se stabiliser en ligue 2 après une première saison pleine d’espoir et bien il va falloir lutter pour endiguer la chute des performances depuis la victoire contre Tours.

17ème Tours, après un début de saison catastrophique à l’image de sa direction, l’équipe a l’air de se reprendre. Mais il va falloir cravacher pour assurer le maintien.

18ème Laval leur début de saison les envoyait directement en national. Même si d’un point de vu comptable les conséquences de l’arrivée de Simone ne sont pas flagrantes, du point de vue jeu, les Lavallois sont mieux. Tant qu’il y a de la vie, il y a de l’espoir mais il faut faire vite !

19ème Auxerre des performances sur le terrain qui ne reflètent pas forcément dans les résultats. Auxerre doit améliorer son efficacité devant le but et si le niveau des prestations reste identique cela devrait le faire. Mais il y a péril en la demeure.

20ème Orléans une acclimatation difficile dans le jeu qui les pénalise aujourd’hui. Attention à ne pas se décourager car l’issue sera fatale.

Voilà notre tour statistique de mi-saison terminé. Le terrain peut reprendre ses droits et confirmer les tendances entrevues ou rebattre les cartes. Cette ligue 2 est plus ouverte que jamais, mais les sochaliens sont dans le bon wagon. Reste à redémarrer dans le même état d’esprit que contre Monaco, et cela devrait nous promettre des jours heureux.

Print Friendly
0

Auteur: BonalBoy

Abonné depuis 1999 chez ce bon vieux Auguste. En tournée dans toute la France quand le vent le permet.

Commentez